SHARE
Ottawa (Ontario)
20 juin 2017

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés :

« À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, nous rendons hommage à la force et à la résilience des millions de gens dans le monde qui fuient les conflits, l’insécurité ou les persécutions. Nous reconnaissons les difficultés auxquelles ils font face, nous célébrons les contributions importantes qu’ils apportent à nos communautés et nous louons le dévouement de ceux qui les aident.




« Aujourd’hui, on compte plus de 65 millions de personnes déplacées dans le monde, et plus de 22 millions d’entre elles sont des réfugiés. Ces gens fuient des situations invivables dans leur pays d’origine, et traversent des déserts et des mers, portés par le rêve d’une vie nouvelle, tout en vivant des pertes immenses. Ces difficultés sont particulièrement éprouvantes pour les femmes, qui subissent les conséquences du conflit et de l’insécurité de façon différente et démesurée.

« En tant que Canadiens, nous avons la chance de vivre dans un pays qui a été bâti grâce aux rêves et au travail acharné de millions d’immigrants et de réfugiés. Aujourd’hui, nous reconnaissons la dignité et le potentiel des réfugiés. Malgré les épreuves qu’ils traversent, ces personnes contribuent beaucoup à façonner le pays diversifié, fort et prospère qu’est le Canada aujourd’hui.

« L’accueil des réfugiés est une longue tradition pour le Canada. Aujourd’hui, les Canadiens continuent, avec compassion et ouverture, à aider les nouveaux arrivants à se construire une nouvelle vie. Au cours des dernières années, des communautés à travers le pays ont accueilli plus de 40 000 réfugiés syriens. La générosité dont elles font preuve illustre l’esprit d’ouverture qui nous définit en tant que Canadiens. Lorsque nous valorisons les différences et que nous nous réunissons pour accueillir de nouveaux arrivants, nous renforçons nos communautés de manière durable.




« La hausse des conflits, de l’insécurité et des persécutions donnent lieu aujourd’hui à des flux migratoires qui ne s’étaient pas vus depuis la Deuxième Guerre mondiale. Nous avons tous la responsabilité de réagir à cette crise et de venir en aide aux gens qui doivent partir de chez eux. Nous devons nous attaquer aux causes premières de la migration forcée en trouvant des solutions diplomatiques aux conflits violents et en restant unis pour lutter contre le terrorisme. Nous devons aussi redoubler d’efforts dans la lutte contre les changements climatiques, afin de ne pas exacerber encore davantage l’insécurité dans le monde.

« Aujourd’hui, je demande aux Canadiens et aux gens du monde entier d’appuyer ceux qui fuient d’énormes difficultés et une grande violence. Les réfugiés ont été forcés de quitter leur chez soi, mais ils portent en eux des rêves pour leurs enfants et l’espoir de créer un monde meilleur. Faisons preuve de compassion face à leur situation, reconnaissons leur dignité et continuons à voir en eux notre reflet. »

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here