SHARE

Le musicien malien Bassekou Kouyate, pourtant habitué des scènes canadiennes, ne pourra pas participer au Festival du Québec, cette année. Kouyate et sa femme n`ont pas pu avoir leur visa d`entrée pour venir enflammer la scène Hydro Québec ce jeudi 6 juillet à partir de 21 h10.




Montréal, jeudi 6 juillet 2017 ((rezomontreal.ca))– Bassekou Kouyaté et Amy Sacko ne sont pas les seuls à se retrouver en panne de visa cette année. Le groupe Throes + The Shine a également dû déclarer forfait et ne pourra pas être présent, pour les mêmes raisons, ce soir à place D’Youville.

Mais la fête ne sera pas pour autant gâchée par l`absence de ces talentueux artistes. D`autres musiciens extraordinaires ont été dénichés par les organisateurs du FEQ pour se joindre aux Barr Brothers, la tête d’affiche de la soirée, venue de Montréal. Il s`agit de Mamadou Koita, Fabio Sissoko et Joe Grass.

D`un autre côté, les Portugais d’origine angolaise Throes + The Shines, ont été remplacés par le groupe indie rock de Québec, Beat Sexü.

Le joueur de Ngoni, un instrument ancestral de l`Afrique, qui voyage de capitale en capitale pour propager les sonorités de sa région, avait déjà essuyé un refus de la part des autorités consulaires du Canada, il y a de cela plus de deux décennies, lors d`une tentative de rencontre, dans le cadre de l`Afrocubism, entre des musiciens cubains et maliens, initiée par  le producteur Nick Gold.



Le Festival d’été de Québec (FEQ), reconnu comme l’un des plus importants évènements musicaux au Canada, anime et colore les étés des Québécois depuis une cinquantaine d`années. Il débute officiellement jeudi soir et se terminera le 16 juillet prochain.

Photo de Throes + The Shine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here