SHARE

La XIe Réunion annuelle du Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU) s’est tenue à Enghien-les-Bains, en France, du 30 juin au 2 juillet 2017. Cette rencontre a rassemblé plus de 300 participants, dont un grand nombre de maires, venus représenter plus de 100 Villes créatives.




Suite à la demande formulée par les villes membres lors de la précédente réunion qui s’est tenue à Östersund, en Suède, la rencontre à Enghien-les-Bains a marqué l’adoption d’un nouveau Cadre stratégique pour le Réseau. Véritable feuille de route pour les années à venir, ce nouveau cadre pose les fondations, objectifs stratégiques et actions futures.

« Ce nouveau cadre stratégique offre au Réseau des villes créatives une vision commune pour avancer ensemble, et tirer le meilleur parti de notre Réseau et de nos villes. » a déclaré Francesco Bandarin, Sous-Directeur général pour la culture de l’UNESCO. « Le RVCU s’attaque aux défis de nos sociétés et construit des villes centrées l’humain. Être une Ville créative n’est pas une tendance, c’est une réalité. C’est la manière de favoriser le développement urbain durable, sur les plans économique, social et environnemental. Pour atteindre les Objectifs de développement durable, nous avons besoin des outils puissants que sont la culture et la créativité. » a-t-il souligné.

Dans cette perspective, les maires du Réseau ont adopté une Déclaration appelant les Villes créatives à intégrer davantage la culture au cœur de leurs politiques et à faciliter des coopérations basées sur la créativité et l’innovation.




Cette XIe Réunion s’est présentée comme une plateforme de dialogue pour établir un état des lieux des projets et partenariats développés par les membres du Réseau afin de mettre en œuvre son Énoncé de mission, d’orienter davantage ses actions vers la mise en œuvre du Programme des Nations Unies de développement durable à l’horizon 2030, et d’explorer des perspectives de coopération transversale engageant diverses parties prenantes. En quelques points, la Réunion annuelle à Enghien-les-Bains a permis de :

  • Effectuer un suivi des membres désignés en décembre 2015 ;
  • Présenter un nouveau Cadre stratégique pour le Réseau et arrêter les priorités pour les années à venir ;
  • Réfléchir au développement futur et aux objectifs stratégiques d’un réseau élargi et géographiquement équilibre et ouvert aux villes du Sud ;
  • Passer en revue les initiatives entreprises par les membres pour promouvoir la contribution de la créativité au développement urbain durable ;
  • Établir des bases de travail et des méthodes durables de financement pour soutenir les actions du Réseau visant à réaliser son nouveau Cadre stratégique ;
  • Effectuer un bilan de la seconde série des Rapports d’évaluation périodique soumis par les villes ayant rejoint le Réseau entre 2007 et 2009 ; et
  • Établir des modalités de travail pour que les Villes créatives contribuent activement à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, et du Nouveau Programme pour les villes.




« Nous devrions renforcer notre potentiel créatif pour construire nos villes futures. Nous devrions également espérer la modernité », a déclaré Philippe Sueur, maire d’Enghien-les-Bains, Ville créative des arts médiatiques depuis 2013. Il a notamment souligné l’impact des technologies numériques pour le développement durable et a expliqué comment elles peuvent avoir un impact positif sur l’écosystème des villes, en particulier sur leurs espaces publics – illustrant la thématique retenue pour cette Réunion annuelle.

Le Secrétariat souhaite réitérer ses plus sincères remerciements et félicitations à Enghien-les-Bains pour avoir accueilli cette XIe Réunion annuelle, qui s’est clôturée par un franc succès.

Rendez-vous l’année prochaine à Cracovie-Katowice en Pologne pour la XIIe Réunion annuelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here