SHARE

Mardi 11 juillet 2017 (Xinhua) — L’intelligence artificielle (IA) apporte aujourd’hui davantage de changements dans la vie et la production, augmentant l’efficacité et réduisant les coûts de la main-d’oeuvre et remplaçant graduellement les tâches répétitives ou de calcul. Cette tendance représente-elle un risque ou une opportunité ?




Des coursiers à Beijing, Tianjin et Yiwu emploient déjà un système de distribution de colis express par robots intelligents, ce qui a permis de réduire de 70% la main-d’oeuvre.

Dans le secteur bancaire, l’IA est en train de remplacer des opérateurs financiers. Dans un service de transactions de Goldman Sachs à New York, il n’y a aujourd’hui que deux opérateurs, contre 600 auparavant.

D’après des prévisions d’experts, certains postes, dont ceux de chauffeurs, de gardiens, d’assistants, de percepteurs et d’interprètes, sont susceptibles d’être remplacés par l’IA dans le futur.

Le changement est inévitable, mais l’IA permettra aussi de créer de nouveaux emplois, et le rôle de gestion et de contrôle réalisé par l’homme restera irremplaçable.

Dans la province chinoise du Zhejiang (est), l’intelligence artificielle (IA) permettra de créer de nombreux emplois, au lieu d’en détruire, a-t-on appris lors d’un forum international sur l’IA organisé lundi à Hangzhou sur le thème « l’avenir est arrivé ».




Un haut responsable du Zhejiang, où se situe le siège d’Alibaba, a déclaré lundi que la province comptait embaucher plus de 110.000 professionnels du secteur de l’IA dans les cinq prochaines années.

Parmi eux figureront 50 experts de rang mondial, 500 entrepreneurs scientifiques et 1.000 talents en recherche et développement, a précisé Yao Zhiwen, directeur adjoint du département de l’organisation du comité du Parti communiste chinois pour la province du Zhejiang.

Il a indiqué que le gouvernement provincial accorderait un soutien financier aux entrepreneurs dans le secteur de l’IA et encouragerait les universités à admettre plus d’étudiants dans cette discipline.

Le Zhejiang a mis en place un fonds de développement d’un milliard de yuans (147 millions de dollars) et un fonds d’investissements de 50 millions de yuans pour soutenir les professionnels et les start-ups de l’IA, a noté M. Yao.

Le secteur de l’IA est en plein boom en Chine grâce à l’enthousiasme du gouvernement, des instituts de recherche, des sociétés technologiques et des entrepreneurs pariant sur le rôle de premier plan qu’occupera cette discipline dans la croissance économique et le développement social.




Alibaba, Tencent et Baidu, les trois plus grandes sociétés technologiques chinoises, ont investi lourdement dans la recherche en matière d’IA.

La province du Zhejiang a l’ambition de construire un secteur de l’IA de 50 milliards de yuans d’ici trois ans. Cette industrie sera basée à Hangzhou, capitale de la province, et à Ningbo, grand centre économique provincial.

« La machine pourra-t-elle remplacer l’humanité ? », s’est récemment interrogé le fondateur de la société Alibaba, Jack Ma.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here