SHARE

Mercredi 23 août 2017 (rezomontreal.ca).- Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, lors d`un point de presse à Montréal, mercredi, a révélé que les autorités fédérales étudient la possibilité de délivrer des permis de travail temporaires aux demandeurs d`asile ayant franchi la frontière ces dernières semaines en provenance des États-Unis.



Avec l`afflux de ces nouveaux arrivants, un rendez-vous pour rencontrer un commissaire à l`immigration afin de déterminer la recevabilité d`un dossier peut prendre jusqu`à six mois.

Ce qui laisse les gens dans une situation économique assez précaire, car l`aide financière accordée par le gouvernement québécois ne peut pas leur permettre de subvenir normalement à tous leurs besoins.

Le programme d`aide sociale offre en effet une prestation d`environ 650 dollars par mois pour un adulte seul, et autour de moins de 1000 dollars pour un couple sans enfant. A cela, on pourra ajouter environ 150 dollars par enfant.

M. Trudeau pense aussi que cela pourra leur permettre de « développer un peu moins de dépendance sur le système », indiquant que l`administration « est en train d’augmenter de façon significative le débit » en engageant plus d’agents au centre de traitement d’IRCC à Montréal, pour évaluer les dossiers et déterminer plus rapidement les statuts des demandeurs.



Le premier ministre a affiché sa satisfaction sur la façon dont les autorités gèrent l’afflux de migrants et croit que cela renforce la confiance qu’ont les Canadiens dans le système, et de ce fait, rend les citoyens plus accueillants pour les nouveaux venus.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here