SHARE

Montréal, vendredi 11 août 2017 (rezomontréal.ca).- Suite à un important volume de demandeurs d’asile ayant traversé la frontière ces dernières semaines, le gouvernement québécois a cru important d`apporter ces précisions dans une note distribuée à la presse  :




1.- Les migrants ayant traversé la frontière s’inscrivent dans le cadre d’un processus de demande d’asile qui est prévu et balisé par les lois fédérales et provinciales, ainsi que par des accords internationaux auxquels a souscrit le Canada.

2.- Dès leur arrivée à la frontière, les demandeurs d’asile se soumettent à des vérifications de sécurité afin d’établir leur identité, menées par le gouvernement fédéral.

3.- Ces personnes sont ensuite admises temporairement sur le territoire, pendant le traitement de leur demande d’asile par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada, un tribunal indépendant, qui déterminera si le statut de réfugié peut leur être octroyé. Il est important de rappeler que ce ne sont pas toutes les demandes qui sont acceptées.




4.- Pendant le traitement du dossier des demandeurs d’asile, le gouvernement du Québec assume pleinement sa responsabilité de leur offrir un accueil digne et sécuritaire. Ces personnes peuvent recourir à un panier de services de première nécessité, comprenant notamment l’accès à des soins de santé d’urgence, un hébergement temporaire, une aide pour trouver un logement, un permis de travail et l’aide de dernier recours, au besoin.

5.- Afin de réduire la pression sur ses services d’hébergement temporaire, le gouvernement du Québec a obtenu du gouvernement fédéral l’instauration d’un triage à la frontière afin de diriger les personnes vers d’autres destinations, l’accélération du traitement des dossiers pour faciliter l’émission des permis de travail et l’accès au Programme fédéral de santé intérimaire.



« Le gouvernement du Québec continue de suivre de près l’arrivée des demandeurs d’asile. Nous nous assurons de coordonner les efforts de tous les acteurs concernés, et nous restons en lien constant avec le gouvernement fédéral afin que soient déployées les mesures nécessaires pour soutenir les personnes pendant cette période temporaire qui suit leur arrivée, et ce, jusqu’à ce qu’une décision soit prise quant à leur demande d’asile. Le Québec a une longue expérience en matière d’accueil de demandeurs d’asile et nous pouvons compter sur un réseau de partenaires compétents et dévoués pour y faire face », a déclaré Mme Katlheen Weil, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here