SHARE
Demandeurs d’asile : les principes qui guident notre action
par Philippe Couillard, Premier Ministre du Québec
(publié le vendredi 11 août 2017)
Samedi 12 août 2017 (rezomontreal.ca).- Depuis la fin du mois de juillet, le Québec fait face à une augmentation significative du nombre de demandeurs d’asile arrivant sur son territoire par leurs propres moyens, par des chemins autres que les postes-frontière reconnus.




Il importe de clarifier certains éléments :
Ces personnes sont des demandeurs d’asile, plutôt que des « migrants » ou des « immigrants illégaux ». Ceux-ci sont régis par des lois et procédures très bien définies, sous la responsabilité des autorités fédérales, avec lesquelles notre gouvernement collabore pour la dispensation de certains services jusqu’à ce qu’elles aient statué sur les demandes d’asile présentées par ces personnes. Aujourd’hui, celles-ci sont surtout d’origine haïtienne, mais l’on doit prévoir que des ressortissants d’autres pays procèdent, ou procéderont, de la même façon au cours des prochains mois. Ceci ne sera pas unique au Québec, d’autres provinces font — ou feront — face au même défi.
Notre gouvernement est présent sur le terrain et réagit à cette situation selon 3 principes bien établis, reflétant la tradition et les valeurs de notre société :
  1. La compassion et le respect de la dignité humaine
  2. L’équité
  3. La sécurité et le respect de la règle de droit
Compassion et dignité : Le Québec a une longue tradition d’accueil qui nous fait honneur. Les « boat people » du Sud-est asiatique, les victimes du séisme en Haïti et plus récemment les réfugiés syriens ont été accueillis en vertu de cette tradition. Dans l’attente d’une décision définitive sur leur statut, il est du devoir de notre gouvernement, de concert avec le gouvernement fédéral, d’assurer la dignité des personnes : soins de santé d’urgence, éducation pour les enfants, aide financière de dernier recours, hébergement temporaire puis à plus long terme, accès à un permis de travail délivré par les autorités fédérales. Ce sont toutes des mesures qui participent à l’atteinte de cet objectif. Je veux ici rendre hommage à toutes les personnes (agents de l’État, personnel de santé, groupes communautaires et autres) qui se dévouent sans relâche au service des gens, des familles très vulnérables, et les remercier.




Équité : La prise en charge de ces personnes n’enlève absolument rien à celles qui sont en attente d’immigration après émission d’un certificat de sélection du Québec. Il est faux de prétendre qu’un réfugié accueilli fait « reculer » un immigrant en attente d’arrivée, selon les processus établis.
Sécurité et règle de droit : Jamais notre gouvernement ne fera de compromis sur le plan de la sécurité. Dès leur passage de la frontière, ces personnes sont interceptées, identifiées par les forces policières, puis conduites à un site d’hébergement temporaire. Les vérifications de sécurité et de santé publique sont également faites sans compromis. Il est important de se rappeler qu’il n’existe aucun mécanisme par lequel un territoire ou une municipalité pourrait soustraire les demandeurs d’asile aux exigences de la loi.
Nous sommes très conscients qu’il s’agit bien sûr d’une situation fort délicate, surtout sur le plan humain. Il est malheureux que ces personnes très vulnérables se soient fait convaincre que l’admission comme réfugié au Canada et chez nous, au Québec, serait simple, voire automatique. Il n’en est rien. Il n’existe aucune garantie que les demandes d’asile seront acceptées, compte tenu des règles strictes qui les régissent.
D’ici là, je peux vous assurer que notre gouvernement fera preuve d’un sens élevé des responsabilités. J’invite les leaders, politiques ou autres, à faire de même et à éviter tout propos déformant une réalité déjà complexe.
J’ai pleine confiance en la sensibilité et au jugement des Québécoises et des Québécois, en leur sens profond de l’équité, en leur compassion si souvent démontrée et en leur désir de sauvegarder la dignité humaine.




Dans les circonstances actuelles, assurons-nous tous et toutes de faire appel au côté le plus noble de la nature humaine, plutôt qu’à ses aspects les plus sombres. J’ai aussi demandé aux autorités gouvernementales de mettre tout en œuvre pour préserver notre sécurité, donner les services requis et assurer l’application équitable de la règle de droit.
Philippe Couillard, Premier Ministre du Québec
L’image contient peut-être : 1 personne, costume

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here