SHARE

Lundi 7 août 2017 (rezonomontreal.ca).- Sylvie Desgrosseillers porte le nom très québécois de son beau-père, mais a hérité du charme tropical de la voix de son père, le célèbre chanteur haïtien de renommée internationale, Guy Durosier.




Élevée par sa mère québécoise, originaire de la Gaspésie, qui l`a entouré de son amour et l`a protégé tant bien que mal du racisme, Sylvie a eu le déclic en visionnant la série « Roots », une adaptation du roman du même nom de Alex Haley.

Ce qui lui a porté à entreprendre des recherches sur ses racines et à prendre conscience de sa personnalité particulière par rapport au milieu ambiant.

Sylvie vient de confier au Journal de Québec que le 8 septembre prochain, elle lancera à l`échelle mondiale son album « Women of soul » à travers une diffusion sur les plateformes numériques, sous l’étiquette Pur Records/Distribution Select.

Cet album, déjà sorti sur CD se veut un hommage aux chanteuses noires qui ont forgé la musique moderne.  Son hommage va de Joséphine Baker à Whitney Houston en passant par Etta James, Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Myriam Makeba, Aretha Franklin et plusieurs autres.




On retrouvera aussi sa chanson intitulée Laisse-toi aller et une reprise d’Aimer d’amour de Boule Noire.

Sylvie n`est pas à son premier coup d`essai. Elle a déjà à son actif un album ÉPONYME qui reprend certaines des plus belles chansons qu’elle chante depuis des années et « Ensemble », le résultat d’un travail d’équipe entre Sylvie, ses musiciens et plusieurs collaborateurs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here