SHARE

Mardi 5 septembre 2017.- La Concertation haïtienne pour les migrants 2017 (C.H.P.M.2017) tient à exprimer ses préoccupations face aux propos tenus par certains leaders de la classe politique sur le dossier des demandeur.e.s d’asile arrivé.e.s sur le territoire québécois au cours des dernières semaines.




«Nous croyons que ces propos vont à l’encontre du caractère généreux et solidaire du Québec et contreviennent aux valeurs communes de la société québécoise», a déclaré Ninette Piou, co-porte-parole de Concertation haïtienne.

Parler de « visiteurs » en faisant référence aux personnes revendicatrices du statut de réfugié constitue un affront à ces principes et valeurs d’altruisme. Ces mots ne peuvent qu’attiser un sentiment de rejet voir de xénophobie envers ces femmes et ces hommes.

L’histoire du Québec regorge d’exemples de grandes femmes et de grands hommes dont l’écho de leurs actions doit être pour l’ensemble des leaders politiques des modèles non seulement à évoquer, mais aussi à imiter.

Thérèse CasgrainMadeleine Parent, René Lévesque, Gérald Godin, pour ne citer que ces grandes figures, font partie de cette classe de femmes et d’hommes qui nous ont légué un Québec plus riche parce que plus inclusif, plus grand par la noblesse du cœur.




Concertation haïtienne pour les migrants 2017, regroupant plusieurs organismes, associations, citoyennes et citoyens engagé.e.s de la communauté haïtienne, fait appel au sens des responsabilités des leaders d’opinion ainsi que des leaders politiques afin que nous puissions continuer à  vivre ensemble harmonieusement dans un Québec pluriel et diversifié.

L’image contient peut-être : 15 personnes, personnes souriantes, personnes debout

1 COMMENT

  1. La photo de Trudeau avec ces haïtiens d’organismes communautaires, alors que le même Trudeau se prépare à faire renvoyer la plupart des demandeurs d’asile dont on parle, montre quel petit politicien ordinaire mais aussi quel grand professionnel de la démagogie, il est! Vive Trudeau!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here