SHARE

Jeudi 7 septembre 2017.- Plus de 10,5 millions d’enfants vivent dans les pays qui sont directement exposés aux répercussions du passage de l’ouragan Irma, déclare aujourd’hui l’UNICEF. Selon la trajectoire actuelle de l’ouragan, les enfants se trouvant sur les îles dans l’est des Caraïbes, en République dominicaine, en Haïti et à Cuba sont en danger. De ce nombre, on compte plus de trois millions d’enfants âgés de moins de cinq ans. L’UNICEF s’inquiète pour les centaines de milliers d’enfants qui pourraient subir les pires répercussions engendrées par l’ouragan. Ceux et celles vivant dans les zones côtières sont les plus à risque.



« Des pluies torrentielles et des vents puissants se sont déjà abattus sur certaines des plus petites et vulnérables îles dans l’est des Caraïbes, comme Anguilla et Barbuda. Tandis que nous constatons l’ampleur des dégâts, il devient évident que la destruction est massive. Notre priorité est de venir en aide aux enfants et aux familles dans les communautés affectées le plus rapidement possible », explique Patrick Knight, le chef des communications pour l’UNICEF pour l’est des Caraïbes, qui se trouve actuellement à la Barbade.

L’ouragan Irma est un ouragan de catégorie 5 et a traversé différentes îles de l’est des Caraïbes mercredi, causant énormément de dégâts sur son passage, notamment à Anguilla, aux îles Vierges britanniques, à Barbuda et aux îles Turques et Caïques. On estime actuellement que 74 000 personnes, dont 20 000 enfants, ont été affectées sur ces îles.

Selon les autorités locales, les réseaux de communication dans plusieurs des régions touchées ont été endommagés ou sont inutilisables. Les infrastructures, notamment les routes, les ponts, les hôpitaux et les écoles ont aussi été endommagées. À Barbuda, 90 pour cent des infrastructures ont été détruites. Selon les estimations, jusqu’à 132 écoles pourraient avoir été détruites.

La priorité de l’UNICEF est de procurer de l’eau potable et des installations d’assainissement aux communautés touchées et procurer des services de protection pour les enfants et les adolescents, ce qui comprend un soutien psychosocial. L’UNICEF soutiendra le rétablissement des systèmes d’éducation et des systèmes d’éducation pour le jeune enfant, afin de créer des espaces sécuritaires.




Avant la tempête, l’UNICEF avait pré-positionné des fournitures essentielles à la survie à AntiguaBarbuda et à la Barbade afin d’assurer une distribution rapide aux populations, en collaboration avec les autorités locales.

Dans les prochaines heures et les prochains jours, l’ouragan Irma continuera son chemin dévastateur vers l’ouest, mettant en danger la République dominicaine, Haïti et Cuba.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here