SHARE

Mardi 10 octobre 2017 (rezomontreal.ca).- Dans le cadre de la course à la mairie de Montréal, les représentants et les représentantes de plus de 260 000 étudiantes et étudiants postsecondaire de Montréal s’unissent dans la Coalition régionale étudiante de Montréal (CREM) afin de faire part de leurs revendications pour le futur de la Métropole.

Leurs demandes abordent les questions de représentativité de la jeunesse, de transport en commun, de logement et de transport actif.



En février 2017, Montréal a été couronnée meilleure ville étudiante au monde. La CREM demande aux candidats et aux candidates à la Mairie de répondre par l’affirmative a ses huit revendications. Montréal se doit d’écouter ceux et celles qui lui permettent de briller, elle se doit d’être à la hauteur de sa réputation.

Les 260 000 étudiantes et étudiants de la CREM demandent :

  • Que des sièges soient réservés pour des personnes de moins de 35 sur les comités spéciaux et les conseils d’administration des organismes municipaux relevant de la ville de Montréal.
  • Que la ville de Montréal priorise le dossier du prolongement de la ligne bleue dans le cadre du développement du transport en commun à Montréal.
  • Que la ville de Montréal mandate la STM afin qu’elle se dote de plan pour bonifier son service de nuit en étendant et en harmonisant les heures d’ouverture du métro ainsi qu’en améliorant la cohésion des différents trajets.
  • Que le prochain plan d’action montréalais en itinérance comporte un volet sur l’itinérance cachée de la communauté étudiante.
  • Que la ville de Montréal prenne position en faveur d’un tarif réduit étudiant offrant un rabais minimal de 40 % pour l’ensemble du territoire couvert par l’ARTM.
  • Que l’ARTM, en collaboration avec le mouvement étudiant, étudie les coûts de l’élargissement du tarif réduit à l’ensemble de la population étudiante montréalaise, peu importe le statut d’études.
  • Que la ville de Montréal appuie l’instauration d’un tarif étudiant pour le système de vélos libre-service BIXI.
  • Que la ville de Montréal priorise et facilite la construction de logements abordables sur son territoire.

Les associations étudiantes de la CREM ne prendront pas position pour un parti ou un autre. Toutefois, les étudiants et étudiantes qu’elles représentent sauront quel parti soutien leurs revendications. C’est donc dire que 260 000 électeurs et électrices attendent la réponse des candidats et candidates pour arrêter leur choix : à eux et à elles de livrer la marchandise.




Les associations étudiantes membres de la CREM sont :

  • Association étudiante des cycles supérieurs de HEC Montréal (AECSHEC)
  • Association étudiante des cycles supérieurs de Polytechnique (AECSP)
  • Association étudiante de l’École nationale d’administration publique (AEENAP)
  • Association étudiante de l’École des sciences de la gestion (AéESG)
  • Association étudiante de l’École de technologie supérieur (AEETS)
  • Association étudiante de Polytechnique (AEP)
  • Association étudiante de la Télé-Université du Québec (AÉTÉLUQ)
  • Association générale étudiante du Collège Gérald-Godin (AGECGG)
  • Association générale étudiante du cégep de Rosemont (AGECR)
  • Association générale étudiante de la faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal (AGEEFEP)
  • Concordia student union (CSU)
  • Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM)
  • Fédération étudiante collégial du Québec (FECQ)
  • Post-graduate student society of McGill (PGSS)
  • Regroupement des étudiants et des étudiantes à la maîtrise et au doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS)
  • Student society of McGill University (SSMU)
  • Vanier college student association (VCSA)

Les organismes de la société civile soutenant la démarche de la CREM sont :

  • Force jeunesse (FJ)
  • Le Forum jeunesse de l’Île de Montréal (FJIM)
  • L’Unité de travail pour l’implantation du logement étudiant (UTILE)
  • Trajectoire Québec

2 COMMENTS

  1. Je suis heureux de vous saluer et de vous féliciter pour les nombreux services que vous donnez au monde en même temps que je suis Jean Philippe Philippe Devenez un jeune diplômé en agronomie en Haïti je veux faire la continuité de mon étude ou commencer Ma carrière professionnelle dans votre pays mais je suis très difficile en raison de ma situation économique masculine je vis un jour moins de 1 US . Je vous demande de travailler dans le secteur agricole dans votre pays et d’autres travaux C’est pertinent pour mon domaine d’études.

    Merci de votre compréhension tout en recevant mes salutations les plus partagées.
    Pour mon contact téléphonique
    50933681020.

    • Bonjour, Devariste! Je viens de lire la demande que tu adresses à Rezo-Montreal. Peu importe la réponse que tu vas recevoir, je te prie, à l’occasion de l’anniversaire l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines, d’éviter l’abaissement. En tant qu’agronome, c’est à toi qu’il revient la responsabilité de produire et de développer le pays. Cesse de quémander! Nous avons une terre arable. Reste au pays! Fais-le fructifier! Pourquoi as-tu opté pour l’agronomie, si tu es prêt à accepter n’importe quoi…Je suis triste. C’est une insulte à mon drapeau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here