SHARE

Le gouvernement lance une consultation dans le but d’améliorer les services de téléphonie cellulaire et d’offrir une valeur ajoutée à la classe moyenne, dont 98% ont accès aux technologies sans fil les plus récentes. Cette décision trouve sa justification dans le fait que les services de téléphonie cellulaire d’entrée de gamme sont plus coûteux au Canada qu’aux États-Unis et au Royaume-Uni et les réseaux du Canada sont les deuxièmes plus rapides en ce qui a trait à la vitesse moyenne des connexions sans fil parmi les pays du G-7.

Ottawa, vendredi 6 octobre 2017 (rezomontreal.ca). – Le gouvernement du Canada souhaite recueillir le point de vue des entreprises, des organismes et des citoyens pour définir la manière dont les ondes pourront être mises à profit de manière optimale au cours des cinq prochaines années afin de rendre les services de téléphonie cellulaire plus abordables pour les Canadiens.



Les factures mensuelles de services de téléphonie cellulaire sont une préoccupation pour de nombreux Canadiens. En effet, les services d’entrée de gamme sont en moyenne beaucoup plus coûteux au Canada qu’au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Le gouvernement évalue continuellement l’attribution du spectre, de manière à l’optimiser. Le spectre permet le fonctionnement des téléphones cellulaires, des tablettes et des autres appareils intelligents. Des décisions éclairées concernant le spectre peuvent ouvrir la voie à une concurrence plus forte, à des réseaux de qualité supérieure et à des prix plus bas pour l’ensemble des Canadiens.

Conformément à l’engagement du gouvernement de faire en sorte que les Canadiens ont accès aux services et aux compétences numériques nécessaires pour occuper les emplois de demain et profiter des possibilités de l’avenir, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, a lancé aujourd’hui une consultation sur la libération des fréquences du spectre qui pourrait avoir lieu au cours des cinq prochaines années.

La consultation étaiera un plan qui encadrera les technologies actuelles, comme les téléphones intelligents, et qui établira des bases solides pour que le Canada joue un rôle de premier plan dans l’intégration des technologies émergentes, comme les voitures connectées.

La nouvelle consultation appuiera la mise en œuvre du Plan pour l’innovation et les compétences du Canada, car elle permettra de veiller à ce que les innovateurs, les entreprises et les universitaires aient accès aux services de télécommunication de pointe dont ils ont besoin, tout en favorisant un environnement où les innovateurs et les créateurs d’emplois du Canada seront en mesure de prospérer.




« Les Canadiens ont dit que le coût des services de téléphonie cellulaire était trop élevé et notre gouvernement les a entendus. Nous lançons donc une consultation publique qui nous aidera à établir un plan dans lequel les Canadiens seront au premier rang des préoccupations. Ce plan favorisera également la concurrence, les investissements et l’innovation dans le secteur canadien des télécommunications, de manière à ce que les Canadiens continuent de profiter de technologies de prochaine génération et à ce que le Canada demeure à l’avant-plan de l’innovation », a déclaré le ministre canadien de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here