SHARE

« Philippe Couillard a fait un « remaniement ministériel »… Un exercice de chaise musicale, on change les ministres de postes pour mieux faire oublier leurs turpitudes passées » : Amir Khadir

Jeudi 12 octobre 2017.- À la suite du remaniement ministériel effectué par le gouvernement du Québec, le député de Mercier Amir Khadir, estime que le premier ministre n’a procédé qu’à des changements cosmétiques, qualifiant l’arrivée des nouveaux venus d’opération de relations publiques.




« Tous les ministres qui ont saccagé nos écoles et nos hôpitaux avec des politiques d’austérité sont toujours en poste.  M. Couillard nous dit que la maison est maintenant en ordre. S’il ouvrait les yeux, il verrait que c’est la fondation qui est pourrie. Au lieu de changer de ministres, il devrait changer de politiques. Hélas, M. Couillard se contente d’un coup de pinceau au lieu de rénover la maison », affirme M. Khadir.

Le député solidaire estime que le gouvernement aurait dû remercier le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

« Le fait que M. Barrette continuera de régner sur le réseau de la santé est problématique. Philippe Couillard manque de jugement s’il ne voit pas que le réseau de la santé s’en va à la dérive avec le ministre Barrette. L’épuisement professionnel atteint des records, les médecins s’en mettent plein les poches et les nombreuses privatisations sont néfastes pour les services à la population. Monsieur Couillard semble être le seul à juger que le ministre Barrette fait du bon travail », ajoute-t-il.

Finalement, Québec solidaire estime que la nomination de Dominique Anglade, ancienne présidente de la CAQ, au poste de vice-première ministre est un symbole significatif.



« Tout laisse croire que le PM va diriger un gouvernement encore plus près des idées de la CAQ. Tout indique que les surplus budgétaires vont servir à remplir les promesses de la CAQ. Il est inquiétant de constater que le gouvernement libéral vole encore davantage de mauvaises idées à la CAQ. Si c’est la leçon qu’il a tirée de la défaite dans Louis-Hébert, c’est inquiétant pour le Québec », conclut-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here