SHARE

Plus d’une soixantaine de villes en provenance du monde entier se retrouveront à Montréal du 2 au 4 octobre pour assister à la 4ième édition du Smart Cities & Sport Summit; une conférence unique et prestigieuse dédiée aux villes désireuses d’utiliser le sport comme un levier de développement. Cet événement est ouvert à la presse locale.  

Lundi 2 octobre 2017 (rezomontreal.ca).- Les participants pourront se réjouir d’un programme riche et actuel qui s’étendra sur trois jours. Les thèmes de discussion seront axés sur l’accessibilité au sport, le rôle de la communication digitale dans la promotion des événements sportifs, la planification et le financement de nouvelles installations sportives, les critères de sélection utilisés par les fédérations sportives internationales pour l’octroi de leurs événements aux villes hôtes et l’utilisation des nouvelles technologies pour motiver leur population à être plus active.




Les villes auront la chance d’apprendre d’experts de renommés nationales et internationales y compris : Marijke Taks; professeure à l’Université d’OttawaJosh Walker; directeur général et cofondateur de Sports Innovation Labs; Shane O’Sullivan, PRISM ou encore Geneviève Paquette, directrice exécutive, Relations Communautaires et Fondation des Canadiens pour l’Enfance.Pour ouvrir leur horizon et apprendre de leurs confrères, des études de cas sont aussi prévues au programme. À titre d’exemple, la ville de Buenos Aires et de Lausanne, hôtes des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 et2020 (respectivement), mais aussi de Las Vegas (USA) ou encore de Yangzhou (Chine) partageront leur projet et leur expérience.Pour clôturer la conférence, les villes participantes auront la possibilité de rencontrer des représentants des fédérations sportives internationales, des organisateurs d’événements, des médias sportifs et divers fournisseurs et ainsi commencer de nouvelles relations d’affaires.

Mélanie Duparc, directrice du Smart Cities & Sport Summit : « Nous avons travaillé sans relâche, avec tous nos partenaires à Montréal, le Parc Olympique, Tourisme Montréal et la Ville de Montréal, pour construire un programme riche et innovant pour les villes qui participeront au sommet. Nous en sommes extrêmement fiers et remercions la ville de Montréal pour leur chaleureux accueil. »

Pour Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal, la tenue de l’Union Mondiale des Villes Olympique et du Smart Cities à Montréal démontre qu’il y a encore des retombées positives reliées aux Jeux Olympiques de 1976. « Montréal est un lieu de grandes manifestations sportives. C’est un honneur pour nous d’accueillir la 4e édition du Smart Cities and Sport Summit. La métropole saura très certainement inspirer les participants dans leur échange sur les traditions sportives. »   




« Nous sommes très heureux de faire partie de cette grande aventure qu’est le Smart Cities & Sport Summit », affirme Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique. « Les thématiques abordées dans la programmation de cet événement sont au cœur des stratégies de développement de nos installations. Elles nous permettront d’enrichir nos connaissances afin que nous continuions de nous positionner comme un site incontournable pour y tenir des événements à grand déploiement dans les domaines sportifs, culturels et récréatifs, qui attirent en moyenne un million de personnes à chaque année, et ce depuis plus de 40 ans », conclut-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here