SHARE

Dimanche 5 novembre 2017 (rezomontreal.ca).- Le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, a lancé la Semaine de la prévention de la criminalité qui se déroule du 5 au 11 novembre sur le thème « Ensemble, agissons ».




Cette semaine vise à sensibiliser la population aux pratiques et aux enjeux liés à la prévention de la criminalité. Il s’agit d’une occasion pour rappeler les actions concrètes qui ont été entreprises en cette matière et pour souligner les initiatives locales mises en place par les organisations qui effectuent du travail de proximité dans les municipalités du Québec.

Dans le cadre de cette semaine de sensibilisation, plusieurs services policiers, des organismes communautaires et des intervenants de divers milieux réalisent des activités telles que des rencontres avec des policiers, des déjeuners-causeries ou des activités intitulées « café avec un policier ».

Cinq thèmes principaux seront mis de l’avant cette année : la lutte contre l’intimidation, la fugue et l’exploitation sexuelle, la délinquance juvénile, la sécurité des aînés et les conséquences que peuvent provoquer l’utilisation de sextos.




« Agir en amont contribue notamment à réduire la délinquance et la criminalité, particulièrement chez les jeunes et c’est pourquoi le gouvernement est résolu à poursuivre son virage préventif. En cette Semaine de la prévention de la criminalité, j’invite la population à participer aux activités de sensibilisation organisées dans leur municipalité par les intervenants et les services de police locaux qui effectuent un travail exceptionnel au sein leur communauté », a déclaré Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal.

·

1 COMMENT

  1. Avant d’être candidate, qu’est-ce que le nouveau Maire, madame Valérie Plante, a fait pour Montréal? Elle vient d’arracher la mairie à Denis Coderre qui n’a rien fait pour Montréal, durant ses mandats. L’avenir confirmera ou infirmera ce que j’écris aujourd’hui. Ce n’était, ce n’est et ce ne seront pas les politiciens qui vont changer notre condition de vie. Ils taxent pour faire: ils ne font rien. La sécurité des montréalais ne devrait-elle pas être la priorité? Qui s’en occupe? L’éducation ne devrait-elle pas avoir sa place dans les préoccupations? Que va t-on faire pour contrer l’échec, la misère, le chômage, l’itinérance, le crime? La politique divise les Montréalais et les fait oublier qu’on les exploite tous. Les Montréalaises et les Montréalais seront-ils éternellement abandonnés? Devront-ils attendre les prochaines élections pour se rendre à l’évidence que ce sont l’incompétence, l’irresponsabilité, l’ignorance et l’immoralité qui réclament leur soutien pour ensuite les oublier et les exclure? Coderre: de: nid de poule, code sur la route: aucun deni. Attention Madame Valé: tu ris maintenant. Attention! Le risque de planter est déjà là.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here