SHARE

Lundi 6 novembre 2017 (rezomontreal.ca).- L’APTS se réjouit de l’élection de la première femme à la tête de la Ville de Montréal. « Notre syndicat représente 86 % de femmes, qui donnent quotidiennement le meilleur d’elles-mêmes, indique Carolle Dubé, présidente de l’APTS. Elles ont aujourd’hui toutes les raisons d’être fières du chemin parcouru. »



Il a fallu attendre 375 ans pour qu’une mairesse soit élue à la tête de la métropole. « C’est bien le signe que l’égalité n’est toujours pas atteinte, même si une étape importante vient d’être franchie. Souhaitons que l’élection de Valérie Plante inspire plus de femmes à s’impliquer dans la sphère publique, s’enthousiasme la présidente.

D’ailleurs, nous saluons toutes celles qui se sont présentées aux élections municipales. Elles contribuent par leur implication à faire changer les mentalités et proposent ainsi aux filles un autre modèle dans lequel elles pourront se projeter. Les hommes peuvent également s’en réjouir. C’est très inspirant et prometteur pour l’avenir. »

L’APTS place la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes au cœur de son action. L’organisation milite depuis sa fondation pour les droits des femmes, notamment par l’amélioration de leurs conditions de travail et la lutte pour l’équité salariale ainsi que pour l’accessibilité aux lieux de pouvoir.




Avec 52 000 membres, l’APTS est un syndicat indispensable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d’une centaine de titres d’emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l’intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et plein air

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here