SHARE

Lundi 27 novembre 2017 (rezomontreal.ca).- Le chef de l’Opposition officielle à l’hôtel de ville de Montréal, M. Lionel Perez, a dévoilé aujourd’hui les membres de son cabinet fantôme ainsi que les responsabilités attribuées aux élus de sa formation.


« Nous avons dans notre équipe des individus de talent, des femmes et des hommes qui possèdent l’expérience et la détermination nécessaires pour contribuer à tous les dossiers municipaux et défendre les intérêts des Montréalais. Les membres de notre cabinet fantôme travailleront sans relâche pour proposer des solutions innovantes afin de faire avancer Montréal. Nous serons une opposition responsable et rigoureuse », a déclaré M. Perez, accompagné des membres de son cabinet fantôme, quelques heures avant le premier conseil municipal de ce nouveau mandat.

« Nous avons d’ailleurs constaté des lacunes importantes dans les dossiers qui ont été attribués aux membres du comité exécutif, nommés par la mairesse Valérie Plante. Des responsabilités aussi majeures que le statut de la femme, la réconciliation avec les Peuples autochtones, les relations avec la communauté anglophone, l’électrification des transports, l’accessibilité universelle ou l’économie sociale n’ont pas été inscrites explicitement dans les mandats des membres du comité exécutif. Ce sont pour nous des dossiers qui méritent l’attention de l’administration, c’est pourquoi nous avons expressément nommé des porte-parole sur ces sujets », a précisé M. Perez.

Ces omissions s’ajoutent à l’absence marquée de diversité culturelle sur le comité exécutif choisi par la nouvelle mairesse, dénoncé la semaine dernière par le chef de l’Opposition officielle, une première fausse note pour une administration qui promettait de faire de la politique « autrement ».




Voici les membres du cabinet fantôme de l’Opposition officielle et les responsabilités qui leur sont confiées :

Lionel Perez :

Chef de l’Opposition officielle, porte-parole statut de métropole, gouvernance et relations internationales

Marie-Josée Parent :

Leader, porte-parole statut de la femme et égalité entre les genres, culture et réconciliation autochtone

Francesco Miele :

Leader adjoint, président du caucus, porte-parole urbanisme et grands parcs

Karine Boivin-Roy :

Habitation, gestion et planification immobilière et stratégie centre-ville

Dimitrios (Jim) Beis :

Sports et loisirs et relations avec la communauté anglophone

Christine Black :

Développement social et communautaire et économie sociale

Alan DeSousa :

Finances, évaluation foncière, transport collectif et électrification des transports

Chantal Rouleau :

Eau, environnement, développement durable et changements climatiques

Hadrien Parizeau :

Transport actif et mobilité et relations gouvernementales

Patricia Lattanzio :

Infrastructures de la voirie et de l’eau, Commission des services électriques et affaires juridiques

Frantz Benjamin :

Démocratie, participation citoyenne, OCPM et éthique

Mary Deros :

Diversité montréalaise et relations avec les communautés d’origines diverses

Richard Guay :

Services aux citoyens, ressources humaines et relations syndicales

Effie Giannou :

Ville intelligente et innovation, transparence et communications corporatives

Benoit Langevin :

Itinérance et jeunesse

Louise Leroux :

Relations avec le milieu scolaire

Abdelhaq Sari :

Sécurité publique, grands projets et technologies de l’information

Pierre L’Heureux :

Grands chantiers (pont Champlain et Turcot)

Suzanne Décarie :

Politique de l’enfant, aînés et accessibilité universelle

Aref Salem :

Développement économique et commercial

Chantal Rossi :

Patrimoine, design et Espace pour la vie

Dominic Perri :

Approvisionnement et matériel roulant

Nathalie Pierre-Antoine :

Co-porte-parole, transport collectif

Yves Gignac :

Co-porte-parole, finances

Véronique Tremblay :

Co-porte-parole, développement économique

Jacques Cohen :

Co-porte-parole, sports

Photo de Benoit Langevin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here