SHARE

Mardi 31 octobre 2017 ((rezonodwes.com))– L’agence montréalaise AOD Marketing s’est intéressée à la campagne numérique des principaux candidats à la mairie de Montréal : Valérie Plante et Denis Coderre.

Les enjeux de l’analyse




Alors que les élections se tiendront le 5 novembre, il était légitime de se demander comment s’organisait la campagne sur le web. Pour Augustin Vazquez-Levi, le président – fondateur d’AOD Marketing « les canadiens passent en moyenne 5h49 par jour sur Internet depuis leur PC ou tablette et 1h42 depuis leur cellulaire1, c’est majeur. On voulait savoir comment les candidats intégraient ce facteur dans leurs campagnes électorales. En tant qu’experts numériques, nous disposons d’outils professionnels qui nous permettent de mesurer tout cela et nous avons la capacité d’analyse nécessaire à l’interprétation des résultats. »

Les éléments étudiés

L’analyse s’attarde sur plusieurs points clés tels que la notoriété web, l’importance de leurs communautés (qui est le plus populaire ? Qui publie le plus et quoi ? ), les recherches associées à leurs noms sur Google, les notes et avis sur Google etc.
L’analyse montre aussi les points positifs des stratégies des deux candidats et les opportunités manquées. La réflexion va jusqu’à proposer des pistes de recommandations et des actions simples qui auraient pu être mises en place, à moindre coût.

Les faits marquants

  • La différence majeure entre leurs nombres d’abonnés (plus de 40 000 pour Denis Coderre et seulement 836 pour Valérie Plante sur Facebook ; Plus de 305 000 followers sur Twitter pour Denis Coderre contre 6229 pour Valérie Plante)
  • Le faux profil de Denis Coderre qui circule sur Facebook et qui n’a pas été supprimé. Certains citoyens posent leurs questions sur ce profil. À noter que l’usurpateur est actif : il répond au nom de Denis Coderre, partage des actualités récentes, le tout sur un ton vindicatif.
  • Les notes Google My Business : 3,9 pour Valérie Plante contre 2,6 pour Denis Coderre.
  • Denis Coderre est le seul à investir en campagne payante sur Google (achat de mots-clés).

L’avis d’expert




Pour Augustin Vazquez-levi, « force est de constater que, selon (…) Lire la suite

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here