SHARE

Jeudi 14 décembre 2017 (rezomontreal.ca).- Les membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) du Détachement régional Hamilton-Niagara et l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), région du Sud de l’Ontario, ont saisi un sac contenant ce qui semblait être de la cocaïne et de l’argent en espèces sur le pont Peace, à Fort Érié, en Ontario.



Le 22 novembre 2017, deux hommes, qui prenaient place dans un véhicule loué et qui étaient perdus près de la frontière canado-américaine, ont tourné à un endroit interdit sur le pont Peace. En effet, pour éviter de traverser aux États-Unis, les deux hommes ont fait demi-tour et sont revenus au Canada par la voie NEXUS. Puisqu’ils n’étaient pas membres de ce service, on les a envoyés subir une inspection secondaire. Les officiers de l’ASFC ont inspecté le véhicule, puis ils y ont saisi environ 120 grammes de ce qui semblait être de la cocaïne et 10 000 $ en espèces. Les deux hommes ont été arrêtés et ont été transférés à la GRC ainsi que les preuves les concernant.

Le conducteur du véhicule, Dean Howlett, 24 ans, de Toronto, en Ontario, a été accusé de ce qui suit :

  • possession d’une substance réglementée en vue d’en faire le trafic, en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances;
  • possession de produits criminellement obtenus en violation du Code criminel;
  • manquement à des conditions de probation en violation du Code criminel;
  • entrave à la justice en violation du Code criminel.

Le passager du véhicule, Sezar Hermez, 25 ans, de Toronto, en Ontario, a été accusé de ce qui suit :

  • possession d’une substance réglementée en vue d’en faire le trafic, en violation de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances;
  • possession de produits criminellement obtenus en violation du Code criminel;
  • manquement à des conditions de probation en violation du Code criminel.





M. Hermez et M. Howlett ont été libérés sur promesse de comparaître devant la Cour de justice de St. Catharines le 21 décembre 2017.

« La GRC s’engage à protéger les collectivités canadiennes contre la menace des drogues illégales. Cette enquête est un autre exemple de l’efficacité du partenariat existant entre la GRC et l’ASFC lequel a entraîné le retrait de drogues illicites nocives de notre communauté », a indiqué Ann Koenig, agente responsable du Détachement Hamilton-Niagara de la GRC.

« Cette saisie démontre que les agents du service frontalier sont déterminés à veiller à protéger nos frontières. Nous travaillons en collaboration avec la GRC pour prévenir les activités illégales à la frontière et pour garder nos collectivités à l’abri des drogues illicites », a mentionné Jeff Walters, directeur de district, chef des opérations de l’Agence des services frontaliers du Canada de Fort Érié, région du Sud de l’Ontario.




Quiconque détient des renseignements relatifs à des activités criminelles est invité à communiquer avec le service de police de sa localité, avec la GRC, en composant le 1 800 387-0020, ou avec Échec au crime, au 1 800 222-TIPS. Si vous détenez des informations sur des activités transfrontalières douteuses, veuillez contacter la ligne sans frais de surveillance frontalière de l’ASFC au 1 888-502-9060.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here