SHARE

Notre climat change et nous en ressentons les effets ici et maintenant. Les changements mondiaux dans les précipitations extrêmes et les températures correspondent à ce que nous devons nous attendre du réchauffement de la planète. La science lie les changements climatiques avec l’augmentation de risque de feux de forêt, d’inondations, de pluies diluviennes et d’ouragans les plus puissants de l’histoire. Les Canadiens ont connu certains de ces phénomènes extrêmes en 2017



Dimanche 31 décembre 2017 (rezomontreal.ca).- Comme le confirment les dix événements météorologiques les plus marquants de 2017, nos collectivités doivent être plus résilientes, et pas uniquement en prévision de ce qui les attend, mais également pour faire face aux menaces immédiates liées aux perturbations climatiques.

La population du Canada a dû faire face à une multitude d’événements météorologiques en 2017. Les dommages matériels que les conditions météorologiques extrêmes ont causés ont coûté des millions de dollars aux assureurs et aux gouvernements. Marquée par des inondations, de nombreux feux de forêt et des périodes sans précédent de temps sec, l’année 2017 fut celle des excès — trop sèche, trop chaude, trop brûlante, trop humide, trop fraîche, mais pas trop froide.

La période se classe à la huitième place des plus chaudes qui ont été enregistrées au cours des 70 ans pendant lesquels des rapports météorologiques ont été établis; les températures étaient en moyenne de 1,4 °C supérieur à la normale. Il s’agit également de la 21e année consécutive plus chaude que la normale, ce qui concorde avec la tendance qui se manifeste dans le reste du monde.




Parmi une liste de 100 phénomènes météorologiques importants qui se sont produits au pays en 2017, Environnement Canada a choisi les dix événements météorologiques les plus marquants. Nous avons retenu ces événements en fonction des effets qu’ils ont exercés sur la population, de la taille de la zone touchée, des conséquences économiques et environnementales, et de la durée du temps pendant laquelle elles ont fait les manchettes dans les médias canadiens.

1. La saison des feux de forêt la plus longue et la plus destructrice de la Colombie-Britannique
2. Temps sec et chaud dans l’Ouest
3. Inondations printanières au Québec et en Ontario
4. L’hiver froid et neigeux de la Colombie-Britannique
5. Encore une inondation à Windsor : deux tempêtes du siècle en une seule année
6. L’été absent du centre du Canada
7. Une nouvelle « tempête du siècle »
8. L’été en septembre
9. La bourrasque du Brier à Terre-Neuve
10. La tempête de verglas du Nouveau-Brunswick

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here