SHARE

Les investissements dans les technologies propres pour les industries des pêches et de l’aquaculture contribuent à la protection de notre environnement, tout en augmentant la compétitivité et la création d’emplois pour les Canadiens, a indiqué le gouvernement canadien



Lundi 18 décembre 2017 (rezomontreal.ca).- Aujourd’hui, Karen Ludwig, députée de Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest au nom de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a lancé un nouveau programme qui offrira jusqu’à 20 millions de dollars sur quatre ans afin d’aider les industries canadiennes des pêches et de l’aquaculture à intégrer les technologies propres existantes dans leurs opérations quotidiennes.

Les éventuels projets pourraient inclure des projets visant à aider les pêcheurs à convertir leurs navires pour qu’ils puissent naviguer à l’aide de carburants de remplacement propres, ainsi que des projets visant à réduire la consommation énergique sur les sites aquacoles.

L’innovation et les technologies propres sont des composantes clés de l’approche du gouvernement qui consiste à promouvoir la croissance économique propre.




Le Programme d’adoption des technologies propres pour les pêches et l’aquaculture offrira du financement afin de permettre à un secteur composé principalement de petites et moyennes entreprises d’adopter des technologies propres et innovatrices, ce qui serait impossible autrement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here