SHARE

Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023 – Le plan d’action compte 43 mesures et actions, nouvelles ou substantiellement bonifiées, qui seront portées par 18 ministères et organismes gouvernemental

Dimanche 10 décembre 2017 (rezomontreal.ca).- Le Gouvernement du Québec dévoile le Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale 2017-2023, qui prévoit des investissements de près de 3 G$. Ce plan permettra au Québec de rejoindre les nations industrialisées comptant le moins de personnes pauvres en 2023 et de sortir de façon permanente plus de 100 000 personnes de la pauvreté d’ici 2023.



Par ce plan, le Québec fait figure de précurseur en améliorant le revenu disponible des personnes qui ne peuvent, ni par leurs propres moyens, ni grâce aux mesures de soutien existantes, obtenir un emploi. Il s’agit d’un premier pas significatif vers l’instauration d’un revenu de base. L’introduction de cette forme de soutien financier représente une évolution importante de la façon d’envisager la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale au Québec.

Ce plan prévoit également plusieurs mesures pour accompagner les gens dans leurs démarches d’intégration à l’emploi. Il permettra aussi d’améliorer le logement social, de mobiliser les milieux partout au Québec et de favoriser la participation sociale des personnes et des familles à faible revenu ou en situation d’exclusion sociale.

« En 2014, notre gouvernement s’est engagé envers les Québécoises et les Québécois à faire du Québec une société encore plus juste et plus égalitaire. Ce qui contribue au progrès social, c’est une économie forte et prospère. C’est pourquoi nous avons redressé les finances publiques et développé l’économie dans toutes nos régions. Aujourd’hui, nous avons les marges de manœuvre nécessaires pour simultanément investir dans les priorités des Québécoises et des Québécois, alléger leur fardeau fiscal et lutter encore plus efficacement contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Nous nous sommes donné les moyens de mettre en place des mesures qui accroîtront le niveau de vie de la population et qui permettront de poursuivre notre développement social. Ensemble, construisons un nouveau Québec capable de générer plus de richesse pour mieux la partager », a indiqué Philippe Couillard, premier ministre du Québec.



« Par ce plan, nous posons un geste concret afin de faire reculer la pauvreté. L’instauration progressive d’un revenu de base pour des personnes ayant des contraintes sévères à l’emploi démontre la volonté du gouvernement d’améliorer les conditions de vie de nombreuses personnes et de permettre à celles-ci de véritablement prendre la place qui leur revient au sein de notre société. Grâce à l’ensemble des investissements qui sont liés à ce plan, le Québec atteindra progressivement les rangs des nations industrialisées comptant le moins de personnes pauvres », a déclaré François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here