SHARE

Lundi 15 janvier 2018 (rezonodwes.com))– Le 22 décembre, dans le cadre de l’enquête criminelle Projet « Adoration », l’Équipe d’enquête sur la cybercriminalité de la Division nationale de la GRC a accusé Jordan Evan Bloom, 27 ans, de Thornhill, en Ontario, d’avoir vendu sur le site Web Leakedsource.com des identités volées.

Aujourd’hui, M. Bloom comparait pour la première fois devant le tribunal au sujet des accusations portées contre lui; soit : trafic de renseignements identificateurs; utilisation non autorisée d’ordinateur (article 342.1 du Code criminel); méfait à l’égard de données; possession de biens criminellement obtenus.



Le Projet « Adoration » a été entrepris en 2016 lorsque la GRC a appris que le site Web LeakedSource.com était hébergé sur des serveurs situés au Québec. Le site LeakedSource.com possédait une base de données d’environ trois milliards de dossiers d’identité personnelle et les mots de passe qui y étaient associés, et ces données pouvaient être achetées pour une faible somme. Selon les allégations, Jordan Evan Bloom administrait le site Web, et le trafic de renseignements identificateurs lui aurait rapporté environ 247 000 $.

« L’enquête est liée à des allégations concernant un exploitant de site Web qui aurait reçu des centaines de milliers de dollars en vendant des renseignements personnels. La GRC continuera de travailler assidûment avec ses partenaires de l’application de la loi au Canada et à l’étranger pour poursuivre les auteurs de cybercrimes » a déclaré l`inspecteur Rafael Alvarado, officier responsable de l’Équipe d’enquête sur la cybercriminalité à la Division nationale de la GRC.

Selon la GRC, ce cas met en évidence l’importance des partenariats internationaux qui sont l’élément clé pour résoudre les crimes qui sont de plus en plus transnationaux. La collaboration de la Police nationale néerlandaise et du FBI au Projet « Adoration » a été essentielle à l’enquête.



L’Équipe d’enquête sur la cybercriminalité de la Division nationale a été créée en 2016 et a mené à bien plusieurs enquêtes en collaboration avec ses partenaires à l’étranger, des responsables locaux de l’application de la loi et des organismes gouvernementaux fédéraux.

La GRC se dit déterminée à lutter contre la cybercriminalité sous toutes ses formes, où qu’elle soit. Elle assure qu`elle déploie activement des efforts pour prévenir, détecter et dissuader toute activité illégale qui menace l’intégrité et la réputation du Canada. et encourage le public à demeurer vigilant lorsqu’il utilise Internet et à signaler à la GRC toute information sur des activités illégales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here