SHARE

Jeudi 25 janvier 2018 (rezomontreal.ca).- La vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, dresse un bilan positif de la mission du Québec au Forum économique mondial de Davos.




Au terme de ce dernier, le Québec a attiré des investissements totalisant plus de 210 millions de dollars dans plusieurs secteurs porteurs de l’économie québécoise, en plus de mettre sur pied de nombreux projets et partenariats lors de rencontres avec des dirigeants d’entreprises et des leaders politiques. Rappelons que la ministre était accompagnée du président‑directeur général d’Investissement Québec, M. Pierre Gabriel Côté.

Investissements annoncés

Les entreprises Zinc électrolytique du Canada (CEZinc)/Fonds de revenu NorandaArcelorMittal Produits longs Canada,Goldcorp et IBM Bromont auront investi un total de 210,4 millions de dollars d’ici 2020 dans différents projets.

Ces investissements sont notamment rendus possibles grâce au Programme de rabais d’électricité applicable aux consommateurs facturés au tarif « L », annoncé par le gouvernement du Québec lors du budget 2016‑2017.

Rencontres économiques et politiques




La ministre Anglade a eu l’occasion de multiplier les rencontres avec, entre autres, 12 entreprises issues de secteurs variés tels que les mines, les transports, les technologies de l’information et la pharmaceutique. Par ailleurs, elle s’est entretenue avec Mme Doris Leuthard, conseillère fédérale de l’Environnement, des Transports, de l’Énergie et de la Communication de la Suisse, Mme Marie‑Gabrielle Ineichen‑Fleisch, secrétaire d’État et directrice du Secrétariat d’État à l’Économie de la Suisse, et M. Carlos Moedas, commissaire européen à la Recherche, à l’Innovation et à la Science.

Atelier et panel                                                     

Mme Anglade a participé à un panel organisé par le Women Political Leaders et ayant pour thème l’innovation et les technologies (Innovation for Inclusion – embracing technology to create a shared future). Ce panel, qui réunissait des acteurs économiques influents, traitait de l’introduction du numérique et de l’intelligence artificielle dans la société, des défis qu’ils représentent pour les gouvernements ainsi que de leurs répercussions sur la population. La ministre a profité de cette tribune pour partager les actions concrètes menées par le gouvernement du Québec en cette matière.




Elle a aussi eu l’occasion de prendre part à un atelier portant sur les écarts économiques (Solving the Economic Generation Gap). Lors de cet atelier, Mme Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international, a présenté des pistes de solution pour les décideurs publics, afin d’assurer de meilleures perspectives économiques à l’ensemble de la population.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here