SHARE

La Fondation CAA-Québec et le pot au volant

Jeudi 22 février 2018 (rezomontreal.ca).- Des lunettes qui simulent les effets du pot, une campagne ludique dans les médias sociaux, un portail d’information sur le Web, des rencontres dans les écoles… tous les moyens sont bons pour parler du pot! À quelques mois de la légalisation du cannabis à des fins récréatives, la Fondation CAA-Québec passe à l’offensive avec humour pour faire réfléchir à propos des risques sur la conduite.



«Vingt minutes au volant, mais j’me souviens juste d’être embarquée dans mon auto pis de m’être stationnée.» «Passé 20 minutes à chercher mon cell dans l’char… En m’éclairant avec mon cell!!!» Voilà deux extraits de la campagne publicitaire déclinée sur Instagram, Snapchat et YouTube. Elle montre de vrais messages qui témoignent de comportements ridicules au volant après avoir consommé du pot. Les messages se concluent sur « Conduire gelé, c’pas mieux que conduire paqueté ».

Des chiffres qui inquiètent

  • Au Canada, plus d’un jeune sur quatre croit que le cannabis n’affecte pas la conduite, ou même l’améliore, ce qui est totalement faux1.
  • Un consommateur sur quatre affirme avoir conduit un véhicule après avoir pris du cannabis2.
  • 73 % des membres CAA-Québec s’inquiètent du bilan routier après la légalisation3.

«On peut rire tant qu’on veut, mais au volant, ce n’est plus drôle», résume le directeur de la Fondation CAA-Québec, Marco Harrison. L’organisme entend marteler ce message sur toutes les tribunes au cours des prochains mois afin de détruire le mythe que le cannabis n’affecte pas notre capacité à conduire.

« Des lunettes de poteux »
Cette campagne publicitaire n’est qu’un début! Dès le mois prochain, la Fondation poursuivra ses visites dans des écoles secondaires pour sensibiliser les étudiants de 5e secondaire avec un outil plutôt drôle : des « lunettes de poteux». Celles-ci donnent une idée des effets du cannabis à celui ou celle qui les porte.




«Les lunettes, c’est drôle, mais c’est un prétexte pour susciter la discussion et attirer l’attention sur les effets du cannabis au volant. Notre but, c’est que les consommateurs réalisent que le cannabis allonge le temps de réaction et diminue l’attention, et qu’au volant, ça multiplie les risques de collisions», explique M. Harrison. Les écoles qui souhaitent recevoir les experts de la Fondation peuvent le signaler ici.

Le cannabis et les drogues ont des effets bien réels sur la conduite. Mentionnons entre autres que la drogue peut altérer :

  • la coordination,
  • le temps de réaction,
  • l’attention,
  • l’aptitude à prendre des décisions,
  • la capacité à évaluer les distances.

La Fondation CAA-Québec veut agir pour démontrer que conduire sous l’effet du cannabis est tout aussi grave que sous l’effet de l’alcool. On ne doit surtout pas banaliser le geste! En plus de la campagne publicitaire et de la tournée des écoles, la Fondation sera présente au Salon International de l’Auto de Québec dès le 6 mars et y utilisera les lunettes comme outil de prévention.

2 COMMENTS

  1. Le Canada est un pas de tarés drogués depuis toujours, que va-t-il devenir maintenant que l’État par appât du gain fiscal, légalise le pot récréatif? Un monde d’enragés à prévoir!

  2. Le Canada est un pays de tarés drogués depuis toujours, que va-t-il devenir maintenant que l’État par appât du gain fiscal, légalise le pot récréatif? Un monde d’enragés à prévoir!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here