SHARE

Actualiser le système de formation pour l’adapter à la nouvelle réalité du marché du travail, c’est assurer la prospérité de l’ensemble de la société

Dimanche 4 février 2018 (rezomontreal.ca).-  Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) participera aux deux journées de réflexion sur la formation professionnelle organisées par le Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) qui auront lieu les 5 et 6 février 2018 à Québec.




«La modernisation de la formation professionnelle est une des clés pour répondre aux besoins criants des entreprises québécoises en main-d’œuvre qualifiée, tant dans leurs défis actuels que futurs», affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. «En décidant d’actualiser le système de formation pour l’adapter à la nouvelle réalité du marché du travail, c’est la prospérité de l’ensemble de la société québécoise que nous allons assurer.»

Entouré de près de 300 participants provenant de tous les milieux en lien de près ou de loin avec la formation de la main-d’œuvre, le CPQ offrira des pistes de réflexion. En voici quelques-unes :

  • Faire preuve de flexibilité pour permettre de bonifier la formation professionnelle en prévision des besoins émergents.
  • Favoriser la réalisation de stages en entreprises et accroître leur importance par la réalisation de projets-pilotes de stages en milieu de travail dans le cadre de la formation professionnelle et technique.
  • Offrir un incitatif financier à l’étudiant stagiaire pour lui permettre d’acheter le matériel nécessaire à son stage (des outils par exemple) et ainsi réduire ses coûts de formation.
  • Soutenir des modes de formation alternatifs, et ce, en fonction des besoins tels que des unités mobiles de formation qui se déplacent dans différents secteurs dans une même région, de la formation en ligne et/ou à distance.
  • Recourir davantage à des partenariats avec les entreprises notamment par le biais de prêts d’équipements et d’installations.





Le CPQ continuera d’offrir son entière collaboration au gouvernement dans la recherche de solutions adéquates pour en arriver à formuler un plan d’action provincial concret,  ambitieux et orienté sur les besoins du terrain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here