SHARE

« Le gouvernement fédéral a la responsabilité unique de gérer les frontières canadiennes. C’est lui qui a la responsabilité unique de gérer les demandes d’asile », selon les dirigeants de la province du Québec

Lundi 16 avril 2018 (rezomontreal.ca).- Afin de répondre à ses engagements humanitaires et d’être en mesure d’assurer un niveau de services convenables aux demandeurs d’asile, le gouvernement du Québec pose ses balises quant aux capacités d’hébergement à Montréal. Le ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, M. David Heurtel, le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, M. Jean-Marc Fournier, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, et le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx, ont rendu public le cadre dans lequel le gouvernement peut assurer la prise en charge des demandeurs d’asile au Québec.




Des ressources saturées

À compter du 24 avril prochain, 1850 places quotidiennes en hébergement temporaire à Montréal seront disponibles pour les personnes ayant déposé une demande d’asile au Canada et se trouvant au Québec.

Afin de conserver une marge de manœuvre, le gouvernement du Québec demande au gouvernement fédéral la prise en charge des demandeurs d’asile entrant de façon irrégulière lorsque le taux d’occupation dans ses sites atteindra 85 %.

Dans son rôle d’acteur social, le Québec maintient les services qu’il offre aux demandeurs d’asile, mais il se doit aussi de le faire dans le respect de sa capacité réelle qui est déjà atteinte.




Le nombre exceptionnel de demandeurs d’asile qui ont traversé la frontière de façon irrégulière ne peut être assumé entièrement par le gouvernement du Québec et ce dernier ne peut prendre en charge tous les demandeurs d’asile qui arrivent au Québec sans l’appui du gouvernement du Canada.

Groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière

Présent à Ottawa mercredi pour une rencontre du groupe de travail intergouvernemental spécial sur la migration irrégulière, le ministre Heurtel présentera à ses homologues l’état de situation du Québec quant à la capacité d’hébergement des demandeurs d’asile à Montréal.

Il s’attend par ailleurs à échanger avec le gouvernement fédéral sur les intentions de ce dernier quant au plan d’intervention qu’il mettra en œuvre pour prendre en charge les personnes qui franchissent la frontière.




Même si l’immigration au Québec est une compétence partagée, le gouvernement fédéral est le seul responsable de la gestion des frontières et du traitement des demandes d’asile ainsi que des ressources qui y sont affectées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here