SHARE

Vendredi 20 avril 2018 ((rezonodwes.com))– Les Lavallois pourront bientôt bénéficier d’une aide financière de 2000 $ octroyée par la Ville pour l’achat d’une voiture entièrement électrique, une première pour une municipalité canadienne. C’est ce qu’a annoncé le maire de Laval, Marc Demers, en ouverture du Salon du véhicule électrique de Montréal.




Un projet de règlement à cet effet a été approuvé ce matin même au comité exécutif, en vue d’un avis de motion et d’une adoption par le conseil municipal dans les mois à suivre. Bien que ce soit la date d’adoption du règlement qui déterminera la mise en vigueur des dépôts de demande de subvention, les achats effectués à compter du 20 avril 2018 seront rétroactivement admissibles.

« Les Lavallois seront les acheteurs de véhicules électriques les plus avantagés puisque cette subvention viendra bonifier celle déjà accordée par le gouvernement du Québec dans le cadre de son programme « Roulez électrique ». Au total, en considérant la subvention gouvernementale de 8 000 $, l’aide financière reçue par nos concitoyens pour faire l’achat d’une voiture 100% électrique pourra atteindre 10 000 $. Il s’agit d’un exemple concret d’action posée par notre administration pour faire sa part dans la lutte aux changements climatiques par la réduction des GES sur son territoire », affirme Marc Demers.

Coup double
Un autre projet de subvention a été approuvé ce matin au comité exécutif, soit une aide financière de 400 $ accordée pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Bien que ce type d’allocation soit déjà répandu en Europe, il s’agira à nouveau d’une initiative unique pour une municipalité canadienne.




Ce programme nécessite également une adoption au conseil municipal, visée pour le mois de juin. À l’instar de la subvention pour l’acquisition d’une voiture électrique, les achats effectués à compter d’aujourd’hui seront également admissibles à l’aide financière.

« Ce coup de pouce financier à nos citoyens vise à encourager le transport alternatif et à contribuer à la réduction de la congestion routière. Les vélos à assistance électrique sont une réelle solution de mobilité durable. En mode électrique, ils peuvent atteindre une vitesse maximale de 32 km/h et représentent donc une belle option à l’acquisition d’un véhicule supplémentaire, tout en permettant de faire de l’exercice physique », explique Virginie Dufour, membre du comité exécutif, conseillère municipale de Sainte-Rose et responsable des dossiers environnementaux.

Financement des subventions
En 2011, la Ville a mis en place un programme visant à compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au développement du territoire lavallois. À cet effet, une tarification spécifique est imposée aux promoteurs lors d’une demande de permis de raccordement. Les revenus ainsi générés sont mis en réserve et permettent le financement de projets de réduction des GES mis en œuvre par la Ville.

Ces subventions seront octroyées en puisant à même la réserve de ce programme.

Autres projets d’électrification des transports
La Ville implantera également de nouvelles bornes de recharge dans les stationnements de certains bâtiments municipaux fréquentés par les citoyens. Un projet vise l’installation de 29 bornes régulières et 7 bornes rapides d’ici la fin 2019. Les lieux d’installation seront communiqués sur le site Internet de la Ville au fur et à mesure de l’implantation.




Ces bornes de recharge viendront bonifier l’offre municipale publique déjà existante aux arénas Martin-St-Louis et Saint-François, ainsi qu’à l’hôtel de ville et à la Place Bell.

Par ailleurs, une étude est en cours pour évaluer le potentiel d’électrification de la flotte automobile municipale. Actuellement, 14 voitures et camions utilitaires hybrides et trois voitures électriques sont utilisés par les différents services municipaux, et d’autres sont déjà en cours d’acquisition.

D’autres projets en électrification des transports à Laval sont actuellement sur la table de travail, notamment une volonté de modification réglementaire liée à l’installation obligatoire de bornes électriques sur les nouvelles constructions d’immeubles multi-logements. Le tout sera communiqué ultérieurement.

Rappelons que la Ville de Laval a annoncé lundi dernier son adhésion à la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie, confirmant ainsi sa volonté de s’engager concrètement à lutter contre les changements climatiques et à réduire les émissions de gaz à effet de serre sur son territoire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here