SHARE

Le gouvernement du Canada est déterminé à renforcer l’intégrité du sport et à améliorer l’analyse des répercussions de sorte que les contributions permettront d’atteindre les objectifs du développement durable des Nations Unies

Australie, vendredi 6 avril 2018 (rezomontreal.ca). – À la 9e réunion des ministres du sport du Commonwealth, M. Stéphane Lauzon, secrétaire parlementaire pour les Sports et les Personnes handicapées, a réitéré l’engagement du Canada à poursuivre les travaux visant à améliorer la mesure des contributions du sport dans la réalisation des objectifs du développement durable de l’Organisation des Nations Unies (ONU), dont le bien-être, la parité entre les sexes et des communautés viables. M. Lauzon a fait cette déclaration au nom de l’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées.




Le gouvernement du Canada est d’avis qu’il est important, pour l’intégrité du sport à l’échelle mondiale, de pouvoir mesurer les répercussions de ses contributions et en rendre compte. Bien que personne ne remette en question le fait que le sport contribue avantageusement au développement social, peu d’efforts sont déployés et peu de plans sont en place afin de suivre et de rapporter l’incidence du sport sur l’atteinte des objectifs du développement durable.

Dans l’esprit de camaraderie des Jeux du Commonwealth de 2018 à la Gold Coast, M. Lauzon a rappelé aux participants que le Canada s’employait à renforcer ses politiques nationales et internationales de manière à profiter pleinement des avantages découlant des investissements effectués dans le domaine du sport. Le Canada a exhorté la communauté des sports du Commonwealth à envisager les mesures suivantes :

  • soutenir la coopération internationale en resserrant la mesure et l’évaluation des politiques en matière de sport;
  • reconnaître l’importance de mettre en correspondance les objectifs et les buts liés aux politiques sportives nationales avec les buts et les cibles du développement durable;
  • s’engager à soutenir une schématisation collaborative élargie et l’élaboration de lignes directrices pratiques sur la façon de l’utiliser à l’intention des pays du Commonwealth;
  • demander que le Secrétariat du Commonwealth mette sur pied un groupe de travail plus étendu − dont la composition refléterait la diversité des pays du Commonwealth − de manière à appuyer les efforts du groupe de travail rattaché au comité consultatif des ministres du sport du Commonwealth consacré à la mesure de la contribution du sport au développement durable.





« Le sport est depuis longtemps mis au service de l’épanouissement des femmes, des jeunes, des gens et des communautés, afin de contribuer à consolider des objectifs en matière de santé, d’éducation et d’inclusion sociale. Nous devons continuer de travailler ensemble pour mieux déterminer dans quelle mesure le sport peut nous aider à atteindre les objectifs du développement durable de l’ONU. J’invite tous les ministres du sport à examiner nos recommandations en vue d’uniformiser la collecte de données liées au sport et les processus d’évaluation connexes dans les pays du Commonwealth. Grâce à ces avancées, la reddition de comptes sera nettement plus efficace et l’intégrité du sport s’en trouvera renforcée dans le Commonwealth et le monde entier », a déclaré Kirsty Duncan, ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here