SHARE

Mercredi 16 mai 2018 (rezomontreal.ca).- C’est du 30 mai au 3 juin prochain qu’aura lieu la 4e édition 2018 du Festival Longue vue sur le court : le festival international de courts métrages du Sud-Ouest de Montréal. Fondé à l’initiative du cinéaste Benoit Desjardins, l’événement a pour objectif de promouvoir la vitalité et le dynamisme de l’Arrondissement du Sud-Ouest en conviant les Montréalais à découvrir les courts métrages de cinéastes émergents.



Cette année, la foisonnante programmation propose un total de 29 activités de projections17 consacrées aux courts métrages3 aux longs-métragesune autre dédiée aux séries Web, en plus de 3 cocktails… et c’est sans compter le gala d’ouverture et la soirée de clôture ! Toutes ces activités se dérouleront dans des lieux culturels connus et prisés par les résidents de l’Arrondissement : le théâtre Paradoxe et   la maison de la culture Marie-Uguay situés dans Émard, l’École de technologie supérieure (ÉTS) dans Griffintown, le Bâtiment 7 dans Pointe-Saint-Charles et le stationnement Etheldans l’Arrondissement de Verdun, en marge de la vente trottoir de la Promenade Wellington.

Pour cette 4e édition, la comédienne Louise Portal sera la porte-parole de l’événement. En plus d’être la représentante officielle du festival, Mme Portal a également joué dans 3 courts métrages : Nous sommes le freak showLe service et Pauline et Jean. Tous ces films seront présentés dans le cadre du Programme 3 qui se déroulera au théâtre Paradoxe, le jeudi 31 mai à 18 h 30; une projection consacrée aux réalisatrices de la relève. Par ailleurs, la comédienne, en plus de présenter les films, accompagnera les jeunes réalisatrices dans les échanges avec le public qui succéderont aux projections. Pour l’occasion, elle sera accompagnée de l’animatrice Karima Brikh qui sera également d’office lors des soirées d’ouverture et de clôture.

Un nombre record de courts métrages ont été sélectionnés par les organisateurs de l’événement : 30 primeurs26 courts métrages internationaux et 50 œuvres québécoises, dont le film d’animation Le Sujet du cinéaste Patrick Bouchard qui est actuellement en compétition à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes. Le cinéaste sera présent à la soirée d’ouverture afin de présenter son film. S’ajoute à cette production l’un des finalistes de la dernière édition des Oscars, catégorie meilleure court métrage : Watu Wote de la réalisatrice Katja Benrath. Finalement, le court métrage Squad Leader TD-73028 Soliloquy sera présenté en grande primeur aux Montréalais. Trois importantes prises pour le festival !




Le Festival fait également une part importante aux cinéastes en herbe en offrant dans l’arrondissement, et en partenariat avec le Carrefour Jeunesse-Emploi du Sud-Ouest, des ateliers de cinéma, tout en mettant en valeur les productions du département de communication du Cégep André-Laurendeau.

« Je me réjouis que cette 4e édition du Festival Longue vue sur le court rayonne dans tous les quartiers de l’Arrondissement avec de nouveaux lieux de diffusion. Cette nouvelle programmation est riche en découvertes. Je suis heureux qu’une journée soit entièrement consacrée aux familles, et cela gratuitement. Rendre accessible la culture au plus grand nombre, voilà une approche qui rejoint en tous points les valeurs de notre administration dans le Sud-Ouest », a tenu à souligner le maire de l’arrondissement et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais.

« Depuis ses débuts, le Festival Longue vue sur le court ne cesse de nous étonner et de nous ravir. Nous y avons fait de très belles rencontres et il en sera sûrement de même cette année. La place faite aux jeunes est unique et constitue un très beau moyen de s’initier au cinéma », a précisé Anne-Marie Sigouin, conseillère de Ville du district Saint-Paul-Émard-Saint-Henri-Ouest.

De plus, quelques nouveautés viennent se greffer à cette programmation bien garnie. Puisque l’idée derrière Longue vue sur le court est de dénicher en amont de talentueux cinéastes de la relève, de partager leur travail avec les festivaliers et de les suivre dans leur progression, nous présenterons en primeur les événements : Du court au Web (1 rencontre) et Du court au long (3 rencontres). Quatre rencontres qui permettront de découvrir de jeunes talents qui ont réussi le passage du court métrage à la série Web ou au long métrage.

Dans le cadre de la soirée Du court au long, le film Quand l’amour se creuse un trou du cinéaste Ara Ball sera présenté en avant-première. Ce long métrage, qui prendra l’affiche au cinéma le 15 juin, met en vedette les comédiens Robert NaylorFrance CastelPatrice Robitaille et Julie Le Breton. La projection sera précédée du court métrage Vie d’ruelles du même réalisateur et un entretien avec le réalisateur, le producteur et l’acteur Robert Naylor, animé par Daniel Racine, suivra la projection. Les documentaires Sur la lune de nickel du réalisateur François Jacob et Bonnet d’hômme du cinéaste Fred Barrette seront également présentés aux festivaliers, toujours dans le cadre du programme Du court au long.




Aussi, pour la première fois de sa courte histoire, le festival présentera des courts métrages documentaires, en plus d’un programme engagé qui vise à permettre aux citoyens de s’approprier l’espace public, en vue d’inspirer un Montréal plus inclusif et innovant. Présenté dans le cadre de la journée 100 en 1 Jour, le même événement se déroulera dans 11 villes canadiennes et dans quelques villes internationales.

En dernier lieu, le festival consacre à nouveau une journée de programmation entièrement gratuite destinée aux familles, incluant deux ateliers de cinéma offert en collaboration avec la SAT et deux programmes de films pour enfants. Toutes ces activités se dérouleront à la maison de la culture Marie-Uguay.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here