SHARE

Jeudi 17 mai 2018 (rezomontreal.ca).- Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) rappelle les dangers d’éteindre des articles de fumeur dans les pots à fleurs et les plates-bandes.

Habitude jugée inoffensive par plusieurs, cela a pourtant été la cause d’une soixantaine d’incendies sur le territoire en 2017. À ce titre, le SIM poursuit la campagne de sensibilisation « Pas de mégots dans les pots », lancée l’année dernière.




Du 12 au 27 mai, des équipes de prévention du SIM seront présentes dans les principaux lieux de distribution de fleurs et de compost de l’île de Montréal, notamment au Rendez-vous horticole du Jardin botanique. La sensibilisation du public se poursuivra pendant tout l’été lors d’activités et fêtes par les arrondissements et villes liées.

« Les pots de fleurs et plates-bandes ne sont pas des cendriers! Contribuez à assurer la sécurité de votre domicile, des êtres qui vous sont chers et de vos voisins en étant vigilants. Pour le bien de tous, il appartient à chacun d’adopter des comportements responsables et de veiller à se départir des mégots adéquatement », rappelle la responsable de la sécurité publique au comité exécutif, Nathalie Goulet.

« Avec le début de la belle saison, les arrondissements et villes liées connaissent un fort achalandage lors de la distributions de fleurs et de compost. Nous en profitons pour aller directement à la rencontre de la population. L’objectif est de rappeler les principaux conseils de prévention en lien avec les articles de fumeurs. Cela peut contribuer faire toute la différence », explique Louise Desrosiers, porte-parole en prévention pour le SIM.




Le SIM rappelle que les matières utilisées dans les terreaux de pots de fleurs privés et publics, ainsi que dans les plates-bandes et le paillis (matières végétales et engrais chimiques) sont inflammables lorsque exposés à une source de chaleur. Un mégot de cigarette écrasé dans ce genre de mélange de terre peut continuer à se consumer pendant quatre à cinq heures avant de s’enflammer. Le danger d’incendie est encore plus grand si les bacs et les jardinières sont exposés au soleil et aux vents par temps très chaud.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here