SHARE

Afin de connaître les répercussions de la révolution numérique et de s’y adapter, le gouvernement du Québec s’allie à l’Université Laval pour créer l’Académie des transformations numériques

Samedi 16 juin 2018 (rezomontreal.ca).- La révolution numérique transformera le marché du travail au cours des prochaines années.




De nombreux emplois sont appelés à se transformer, alors que d’autres naîtront. Afin de connaître les répercussions de cette révolution et de s’y adapter, le gouvernement du Québec s’allie à l’Université Laval pour créer l’Académie des transformations numériques.

Avec ce partenariat, pour lequel le gouvernement investira 6 millions de dollars, deux objectifs sont attendus :

  1. Préparer un accompagnement à offrir au personnel pour l’acquisition de connaissances et le développement de compétences afin de relever les défis de la transition numérique de l’administration publique québécoise.
  2. Mettre sur pied une chaire de recherche dont l’objet d’études sera d’analyser les répercussions des transformations numériques sur les emplois de la fonction publique, en vue de prévoir les besoins de formation et les compétences à favoriser pour garantir un niveau optimal de services dans l’avenir.





Cette annonce s’inscrit dans la Stratégie pour une administration publique numérique, dévoilée en mai dernier, qui vise à positionner le Québec parmi les administrations publiques les plus modernes et innovantes afin de faciliter les relations avec la population.

Ce geste est également en lien avec la Stratégie des ressources humaines 2018-2023 – Innover. Se renouveler. Se démarquer, dont l’un des objectifs est de tirer profit des transformations du marché du travail et de concevoir une organisation du travail adaptée aux nouvelles réalités.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here