SHARE

Dimanche 8 juillet 2018 (rezomontreal.ca).- À l’occasion de la deuxième édition du Défi Tchin-tchin dans mon camp, du 9 au 13 juillet, près de 13 500 enfants québécois relèveront le défi de boire surtout de l’eau pendant la journée. Dans une ambiance ludique et festive, les jeunes trinqueront ensemble et participeront aux activités clé en main proposées par la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) et la Fondation Tremplin Santé, instigatrices de ce défi.



« Dans une ambiance agréable et positive, le Défi Tchin-tchin dans mon camp montre aux jeunes que l’eau doit être la boisson principale dans nos vies. S’amuser en bonne compagnie est une excellente façon de développer une bonne habitude pour la vie », explique Corinne Voyer, directrice de la Coalition Poids. « L’engagement des camps envers la promotion des saines habitudes de vie est réjouissant et nécessaire pour la santé de nos jeunes », poursuit Karine Chamberland, nutritionniste et coordonnatrice Québec pour la Fondation Tremplin Santé.

De l’eau, au détriment des boissons sucrées
L’été, pour éviter la déshydratation et les coups de chaleur, s’hydrater suffisamment est essentiel. Pour ce faire, boire de l’eau est la façon la plus saine. Or, la consommation de boissons sucrées est élevée au Québec. « La surconsommation de boissons sucrées a des conséquences graves sur la santé physique et dentaire de nos enfants. Boire surtout de l’eau pour s’hydrater est une habitude à acquérir. Les jeunes doivent apprendre à développer le réflexe de boire d’abord de l’eau, quand ils ont soif  », affirme Corinne Voyer. Rappelons que la consommation régulière de boissons sucrées augmente les risques d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires et de caries dentaires. Au Québec, un enfant sur cinq boit des boissons sucrées chaque jour.

Pour promouvoir une saine hydratation, la Coalition Poids a créé la campagne de sensibilisation J’ai soif de santé !, dans laquelle s’inscrit notamment le Défi Tchin-tchin dans mon camp. En continuité avec les saines habitudes promues dans le milieu scolaire, les camps sont des partenaires de choix pour favoriser un changement de norme. « Les animateurs de camps sont des modèles pour les jeunes. Lorsqu’ils adoptent des comportements favorables à la santé, cela a une influence positive. S’ils offrent un environnement de camp où l’eau est visible et valorisée, leur potentiel d’influence est d’autant plus grand. Nous saluons la participation de 135 camps et de leurs 1 517 animateurs au Défi Tchin-tchin dans mon camp  et les remercions de contribuer au développement sain des jeunes », conclut madame Chamberland.




À propos de la Fondation Tremplin Santé
La Fondation Tremplin santé a pour mission de soutenir le développement d’environnements sécuritaires et favorables à l’adoption de saines habitudes de vie en contexte de loisir, l’accessibilité des jeunes de milieux financièrement défavorisés à des activités de loisir et les organisations de loisir dans l’intégration de saines habitudes de vie à leurs activités. Pour en savoir plus, tremplinsante.ca.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l’Association pour la santé publique du Québec depuis 2008, la Coalition québécoise sur la problématique du poids réunit 460 partenaires qui visent l’adoption de politiques publiques spécifiques à l’égard des problèmes reliés au poids. Elle agit pour favoriser la mise en place d’environnements facilitant les choix santé et la prévention des problèmes de poids. Pour plus de détails, cqpp.qc.ca.




En plus de la campagne J’ai soif de santé ! (soifdesante.ca)la Coalition Poids est l’instigatrice de la campagne d’information et de sensibilisation Sucre liquide : pas tous les jours !, lancée en novembre 2014. Celle-ci invite les Québécois à réduire leur consommation de boissons sucrées. Pour plus d’informations, sucreliquide.com.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here