SHARE

Les familles canadiennes reçoivent maintenant plus d’argent grâce à l’indexation de l’Allocation canadienne pour enfants

Burnaby, Colombie-Britannique, mercredi 15 août 2018 (rezomontréal.com).- Une des priorités absolues du gouvernement du Canada est d’aider les familles de la classe moyenne qui travaillent fort à offrir à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie.




C’est pourquoi le gouvernement a lancé, il y a deux ans, l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) dans le but d’aider les familles à assumer les frais élevés liés à l’éducation de leurs enfants. L’ACE, qui cible les familles de la classe moyenne et celles qui travaillent fort pour en faire partie, est plus simple, non imposable et plus généreuse que les programmes antérieurs de prestations pour enfants.

Aujourd’hui, le Secrétaire parlementaire du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social (Logement et Affaires urbaines), Adam Vaughan, a annoncé que l’ACE a été augmentée de façon à suivre le rythme du coût de la vie deux ans avant la date prévue. Les chèques indexés sont déjà sortis, permettant aux parents de recevoir encore plus d’argent chaque mois afin de subvenir aux besoins de leurs enfants.

En augmentant plus tôt l’ACE, on s’assure que celle-ci continuera à jouer un rôle vital dans le soutien des familles. Cela signifie que pour l’année de prestation 2018‑2019, la prestation annuelle maximale de l’ACE sera maintenant de 6 496 $ par enfant âgé de moins de six ans, et de 5 481 $ par enfant âgé de six à dix-sept ans. En moyenne, les familles qui bénéficient de l’ACE ont reçu 4 600 $ de plus au cours des deux dernières années comparativement à 2015-2016.




Grâce à l’ACE, neuf familles canadiennes sur dix disposent de plus d’argent pour payer des choses comme des aliments sains, des programmes de sport et des activités parascolaires. Et plus important encore, l’ACE a aidé plus d’un demi-million de personnes au Canada, dont on estime le nombre d’enfants à 300 000, à sortir de la pauvreté.

« L’augmentation de l’Allocation canadienne pour enfants signifie que les familles canadiennes disposeront de plus d’argent à compter de demain. Notre gouvernement est résolu à faire en sorte que cette prestation non imposable continue d’aider les familles de la classe moyenne et celles qui travaillent fort pour en faire partie », a déclaré Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et député de Québec

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here