SHARE

Lundi 17 septembre 2018 (rezomontreal.ca).- La baisse des taux de cotisation à l’assurance-emploi (AE) annoncée hier par le gouvernement fédéral procure aux PME un répit qui tombe à point.




« Nous sommes ravis de la direction que le gouvernement a prise en réduisant les taux de cotisation à l’AE à un moment où les propriétaires de PME font face à des pressions dues à l’incertitude commerciale et à la hausse prochaine des cotisations au RPC/RRQ, fait remarquer Mme Martine Hébert (M. Sc. écon.), vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI. Nous saluons cette excellente mesure prise par les ministres Morneau et Duclos, que nous réclamions depuis un certain temps déjà. »

Le nouveau taux des employeurs au Canada est de 2,27 $ par tranche de 100 $ de gains assurables (5 cents de moins que l’année dernière), alors qu’au Québec, ce dernier passera de 1,82 $ à 1,75 $ par tranche de 100 $ de gains assurables. « Cela permettra aux chefs de PME de compenser à tout le moins en partie la hausse des cotisations au RPC/RRQ qu’ils subiront à compter de 2019 », ajoute Mme Hébert.

La FCEI recommande également au gouvernement fédéral de prendre d’autres mesures pour réduire davantage les taxes sur la masse salariale des PME afin de maintenir leur compétitivité :

  • Instaurer un crédit d’AE pour le recrutement et la formation des employés.
  • Réduire de façon permanente le taux de cotisation des PME.
  • Atteindre graduellement un partage à 50/50 des cotisations au lieu de la répartition actuelle selon laquelle l’employeur paie 1,4 fois le taux de l’employé.
  • Octroyer aux employeurs un congé de cotisation d’AE pour l’embauche de jeunes travailleurs.





« Quand les PME sont prospères, cela contribue à la pérennité des emplois dans toutes les communautés du pays. Lorsqu’on réduit leurs charges sociales, les employeurs peuvent investir davantage dans la formation et les salaires de leurs employés, dans la croissance de leur entreprise, etc., conclut Mme Hébert. Nous avons tout à gagner à mettre en œuvre des mécanismes qui permettent à nos PME de se positionner avantageusement au niveau national et international. »