SHARE

Dimanche 30 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Malgré un début de semaine prometteur, l’équipe canadienne devra patienter pour mettre la main sur le titre de la Fed Cup. Opposées à la Russie, troisième tête de série, en quart de finale, nos représentantes ont donné tout ce qu’elles avaient, mais n’ont pas fait le poids face à une équipe plus aguerrie.




Jada Bui, qui a livré son meilleur match depuis son arrivée en terre hongroise, a remporté le premier acte 7-5 après avoir effacé une balle de manche. Elle a cependant éprouvé des difficultés physiques par la suite, concédant les deux manches suivantes par 1-6 et 2-6.

Leylah Annie Fernandez se devait inévitablement de remporter le deuxième duel pour garder le Canada dans la course. Malheureusement, elle a subi sa première défaite de la compétition, s’inclinant en des comptes de 6-2 et 6-1.

Malgré sa déception, Leylah a ensuite uni ses efforts à ceux de Sarah-Maude Fortin pour éviter le balayage russe. Les deux jeunes Canadiennes ont relevé le défi avec brio, signant un gain de 6-4 et 6-2, en double.




Nos représentantes n’ont toutefois pas terminé, car elles tenteront de terminer au cinquième rang. Pour se faire, elles devront tout d’abord se départir de la Lettonie, samedi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here