SHARE

Hausse des tarifs d’électricité moins élevée que prévu : une décision bien accueillie par les PME!

Mardi 5 mars 2019 (rezomontreal.ca).- La FCEI a bien accueilli la décision de la Régie de l’énergie d’octroyer à Hydro-Québec une hausse des tarifs de 0,9 % pour l’année à venir, plutôt que 1,2 % comme elle le réclamait.




« C’est une bonne nouvelle pour les PME. Il faut rappeler que dans plusieurs secteurs d’activités, les coûts d’énergie représentent une part importante des coûts d’opération des entreprises. De plus, en raison de l’interfinancement, les petites et moyennes entreprises paient entre environ 20 % à 30 % plus cher que ce qu’elles devraient payer selon les coûts de livraison d’électricité qui leur sont imputables.

« C’est pourquoi, chaque année, nous faisons entendre leur voix dans les causes tarifaires devant la Régie et nous sommes heureux que celle-ci semble avoir entendu nos arguments », affirme Martine Hébert (M. Sc. écon.), vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

En plus de militer en faveur de la correction de l’interfinancement, la FCEI continue de demander un meilleur accès aux programmes d’efficacité énergétique pour les PME.

Hydro Québec a annoncé mardi avoir respecté son engagement de limiter les hausses des tarifs d’électricité à un niveau égal ou inférieur à l’inflation pour une quatrième année de suite.




Dans sa décision sur les tarifs de 2019-2020, la Régie de l’énergie a autorisé une hausse de 0,9 % pour tous les clients résidentiels et la majorité des clients d’affaires, alors que l’inflation prévue est de 2,0 %.

Cette faible augmentation tient compte d’un montant de 43,4 M$ lié à l’écart de rendement 2017 remis à la clientèle sous forme de réduction de la hausse demandée, a précisé Hydro Québec.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here