SHARE

Vendredi 26 avril 2019 (rezomontreal.ca).- La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, madame Nadine Girault, a  annoncé vendredi que son gouvernement ne soutiendrait pas la candidature de la Ville de Sherbrooke aux Jeux de la Francophonie 2021.




La gestionnaire de carrière a déclaré que « les conditions gagnantes ne sont pas réunies ».

Pour expliquer la décision du gouvernement caquiste, Madame Girault évoque le niveau élevé des coûts, l’échéancier serré et la possibilité pour le gouvernement provincial de devoir éponger d’importants dépassements de coûts.

Pour la députée de Bourassa-Sauvé et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales et de francophonie, madame Paule Robitaille, l’annonce de la ministre est une déception et rend par la même occasion caduque la possibilité pour Sherbrooke d’accueillir les Jeux de la francophonie sur son territoire.




Les Jeux de la francophonie réunissent des milliers de jeunes francophones du monde entier et manifestent notre fierté de vivre en français. L’événement comporte un important volet culturel et aurait été une vitrine formidable pour le Québec et tous les francophones du Canada et de l’Amérique du Nord.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here