SHARE

Lors d’une conférence de presse dans le cadre de MTL connecte: La semaine numérique du Printemps numérique, M. François William Croteau, responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information, de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de la performance organisationnelle au sein du comité exécutif, a fait l’annonce de l’adhésion de la Ville de Montréal au réseau Cities for Digital Rights, de la création d’une Charte des données numériques ainsi que du lancement de la démarche Montréal numérique.

Cities for Digital Rights
Soucieuse des enjeux éthiques et moraux que soulève l’intégration constante des technologies dans le quotidien des citoyennes et citoyens et consciente du rôle prépondérant des villes dans ce domaine, la Ville de Montréal se joint officiellement au réseau Cities for Digital RightsInitiée par les villes de Barcelone, New York et Amsterdam, cette initiative, qui se décline en 5 grands axes, met de l’avant des principes de référence qui serviront de guide dans le déploiement des technologies pour les villes.

« En terme d’opérations, les technologies sont souvent perçues comme un moyen de mieux servir les citoyens. Cependant, de nombreuses personnes s’inquiètent de leur répercussion dans l’espace urbain et à titre d’administration municipale, il est de notre responsabilité d’utiliser les leviers mis à notre disposition pour faire bénéficier la population de droits et de garanties dans l’espace numérique. La déclaration Cities for Digital Rights met notamment de l’avant les principes d’équité, de respect de la vie privée, de transparence et de démocratie. Il servira de base pour positionner le rôle des villes dans la définition d’une utilisation responsable des technologies numériques », a déclaré M. Croteau.

Charte des données numériques
C’est dans cette ligne de pensée et afin d’affirmer sa relation de confiance avec l’ensemble des citoyens que la Ville de Montréal a décidé de se doter d’une Charte des données numériques. Une charte qui s’arrime avec la déclaration de Cities for Digital Rights et qui promeut des principes de production et de gestion responsables des données que la Ville capte et génère. Cette charte permet également de renforcer la transparence, l’imputabilité, l’efficience, l’agilité et l’efficacité de la gestion des données numériques, tout en contrant les effets pervers relatifs à la production et à l’usage de celles-ci.

Montréal Numérique
La Charte des données numériques annonce le début de la démarche Montréal numérique, soit une démarche d’engagement que lancera la Ville de Montréal dès septembre afin d’entendre la perspective de l’écosystème montréalais sur la transformation numérique de la métropole. L’objectif qui sous-tend cette démarche est de définir une vision, des orientations et un plan d’action numériques qui permettront de donner une direction claire aux diverses initiatives numériques, tout en demeurant au service de l’intérêt collectif.

« Montréal numérique se veut une démarche audacieuse et structurante qui permettra à la Ville d’être plus performante, de renforcer son attractivité et de mieux comprendre la perspective des citoyens quant à la transformation numérique », a ajouté M. Croteau.

Une version préliminaire de la Charte des données est disponible pour commentaires du public jusqu’à la fin de l’été 2019. Les résultats de ces commentaires serviront de base à un forum qui se tiendra à l’automne 2019. Il permettra de faire le portrait de la situation actuelle de Montréal en matière numérique et de définir les intentions et les objectifs de la démarche de planification stratégique qui suivra.

À la suite de cette période de consultation, les partenaires de la Ville de Montréal seront invités à adhérer à la Charte des données numériques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here