SHARE

Cette décision renforcera la classe moyenne en mettant plus d’argent dans les poches des Canadiens, selon le gouvernement (communiqué)

Lundi 6 mai 2019 (rezomontreal.ca).- Une des priorités absolues du gouvernement du Canada est d’aider les familles de la classe moyenne, qui travaillent fort, à offrir à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie. C’est pourquoi le gouvernement a lancé, il y a trois ans, l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) dans le but d’aider les familles à assumer les frais élevés liés à l’éducation de leurs enfants.

En juillet 2018, l’Allocation a été augmentée pour suivre l’évolution du coût de la vie. Ce changement est entré en vigueur deux ans plus tôt que prévu et grâce à celui-ci, les parents disposent d’encore plus d’argent chaque mois pour subvenir aux besoins de leurs enfants. L’ACE, qui cible les familles de la classe moyenne et les personnes qui travaillent fort pour en faire partie, est plus simple, non imposable et verse plus d’argent à neuf familles sur dix que les programmes antérieurs de prestations pour enfants.

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, l’honorable Jean-Yves Duclos, a annoncé aujourd’hui qu’à compter du 20 juillet 2019, l’Allocation canadienne pour enfants augmentera encore une fois pour tenir compte du coût de la vie. Pour l’année de prestations 2019-2020, l’allocation maximale passera donc à 6 639 $ par enfant de moins de 6 ans et à 5 602 $ par enfant de 6 à 17 ans.

Par exemple, un chef de famille monoparentale ayant deux enfants de moins de 6 ans et un revenu de 30 000 $ recevra 286 $ de plus lors de la prochaine année de prestations pour subvenir aux besoins de ses enfants. Il s’agit donc d’un montant maximal de 13 278 $ par année, chaque année.

Grâce à l’ACE, neuf familles canadiennes sur dix disposent de plus d’argent pour payer des choses telles que des aliments sains, des programmes de sport et des leçons de musique. En augmentant l’ACE, on s’assure que celle-ci continue à jouer un rôle vital dans le soutien des familles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here