SHARE

Cela n’a pas été de tout repos, mais Milos Raonic a réussi son premier grand test de la saison sur le gazon.

Il a atteint les quarts de finale de la Coupe Mercedes à Stuttgart en battant le Français Jo-Wilfried Tsonga en trois manches chaudement disputées de 6-4, 6-7(5) et 7-6(1).

Le Canadien, qui disputait son deuxième duel seulement depuis le mois de mars, a très bien amorcé le match. Dès les premiers moments de l’affrontement, il a converti une de ses trois balles de bris pour rapidement prendre les devants. Tsonga a tout tenté pour remettre les pendules à l’heure dès le jeu suivant, mais la sixième tête de série n’a pas flanché, effaçant trois balles de bris gagner son service et conserver l’avance avant de conclure la manche.




Le Français n’avait toutefois pas dit son dernier mot et est revenu en force au deuxième acte. Malgré les 13 aces du Missile de Thornhill, en Ontario, Tsonga a tenu bon. Alors que la marque était de 5-4 au jeu décisif, Raonic a commis une faute directe et Tsonga en a profité pour produire un ace et forcer la tenue d’une manche décisive.

À 4-4, 30-40 du troisième acte, Raonic a bien failli donner au Français l’occasion de servir pour le match, mais le Canadien a utilisé la puissance de son service et la précision de ses volées pour couper l’herbe sous le pied de son adversaire.

Au jeu décisif, une combinaison de fautes directes de Tsonga et de magnifiques retours du Canadien a aidé Raonic à se forger trois mini-bris. Il a finalement scellé l’issue de la rencontre en remportant sept des huit derniers points.

Grâce à cette victoire, la fiche de Raonic contre Tsonga est maintenant de cinq gains et deux revers, ayant gagné leurs cinq derniers duels depuis 2014.

Raonic espère accéder à la finale de Stuttgart pour une deuxième année consécutive. En 2018, le Canadien avait plié l’échine 6-4 et 7-6(3) en finale contre Roger Federer.




Raonic affrontera maintenant Marton Fucsovics. Le Hongrois vient d’indiquer la sortie à Nikoloz Basilashvili, quatrième tête de série de l’épreuve.

Raonic et Fucsovics n’ont croisé le fer qu’une seule fois, à la Coupe Mercedes de l’an dernier. Le Canadien avait alors éliminé son rival en des comptes de 6-2 et 6-4 au deuxième tour.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here