SHARE

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a annoncé aujourd’hui les finalistes du Prix Droits et Libertés (PDL), qui porte cette année sur le thème « Au-delà des préjugés, communiquer autrement ». Les cinq membres du jury ont choisi les quatre initiatives suivantes :

l’exposition Fugitifs! de Webster, qui propose une relecture de l’histoire en choisissant d’illustrer d’anciens esclaves décrits dans des avis de recherche du 18e siècle en leur redonnant un visage humain et les présentant comme des fugitifs mais aussi des résistants.
l’événement Cuisine ta ville de l’organisme Quand l’art passe à l’action (ATSA) qui crée des espaces de rencontre entre les membres de la société d’accueil et les populations réfugiées et immigrantes, à travers des expériences multidisciplinaires : cuisine, musique, rencontres intimistes et parcours installatifs dans l’espace public.
les illustrations d’Élise Gravel qui permettent de lutter contre les préjugés avant même qu’ils ne s’installent chez les plus jeunes en présentant positivement des façons d’être et de faire qui prônent notamment l’inclusion et la diversité.
la campagne #DénoncelaHaine de la Fondation Émergence pour lutter contre la violence en ligne contre les personnes LGBTQ+. Son objectif est de nous encourager à développer notre réflexe collectif de signalement afin d’enrayer la cyberhomophobie.
L’initiative qui sera récompensée proposera un discours qui va au-delà des préjugés et qui nous invite à changer de regard en mettant en avant l’être humain derrière les étiquettes. Le thème du Prix cette année vise à souligner le rôle des médias et de tout diffuseur de contenu dans la lutte aux préjugés. Le jury souhaite à ce propos accorder une mention spéciale à la candidature de RAD, le laboratoire de Radio-Canada pour l’originalité de son format et l’effort de vulgarisation et de présentation de ces dossiers, notamment ceux qui portent sur l’accessibilité, sur le 3e genre et sur les peuples autochtones.

« Les finalistes du Prix Droits et Libertés présentent des formes de communication innovantes et traitent de thèmes importants lorsqu’il est question de préjugés. Ces quatre initiatives inspirantes montrent qu’il existe bel et bien des moyens de communication qui peuvent changer les choses et combattre les préjugés. Ce sont certainement des exemples à suivre de très près » a affirmé Philippe-André Tessier, président de la Commission.

L’initiative gagnante sera dévoilée le 5 décembre prochain au Musée des beaux-arts de Montréal par les membres du jury composé de : Manal Drissi, chroniqueuse et blogueuse, Normand Landry, professeur à l’Université TÉLUQ et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains, Marjorie Villefranche, directrice générale de la Maison d’Haïti et membre de la Commission, Emily Laliberté, fondatrice et directrice artistique de Coup d’éclats, lauréate du PDL 2018 et Philippe-André Tessier, président de la Commission.

La Commission décerne le Prix Droits et Libertés depuis 1988, à l’occasion de la Journée internationale des droits de la personne qui marque l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme le 10 décembre 1948. Le Prix vise à souligner le travail exceptionnel de personnes et d’organismes dont les réalisations contribuent à la défense et à la promotion des droits de la personne et des droits de la jeunesse au Québec. Pour en savoir plus, consultez : www.cdpdj.qc.ca/pdl

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here