SHARE

Des études récentes montrent comment les outils numériques aident les femmes, les jeunes Canadiens et les Néo-Canadiens à poursuivre leur parcours entrepreneurial

À une époque où seulement la moitié des petites entreprises au Canada passent le cap des cinq premières années 1, une nouvelle étude menée par Ipsos, mandatée par Facebook Canada, révèle que les outils numériques mis à la disposition des entrepreneurs canadiens sont essentiels pour démarrer, bâtir et assurer la croissance de leurs entreprises. L’étude, Empowered In The Digital Age : Leveling the Playing Field For Canadian Small Business, montre comment la famille d’applications de Facebook constitue un levier de croissance pour les petits entrepreneurs (PME) qui se heurtent souvent à des obstacles systémiques à la propriété d’une petite entreprise, et contribue en fin de compte à diversifier et renforcer l’économie du Canada. L’étude met l’accent sur trois groupes influents d’entrepreneurs dont la croissance dynamique peut être attribuée dans une large mesure à l’accès à ces outils : les entreprises appartenant à des femmes, à de jeunes Canadiens et à des Néo-Canadiens.

« Il fut un temps où seuls les gros joueurs pouvaient rejoindre un marché à plus grande échelle. Aujourd’hui, pour la première fois dans l’histoire, la technologie aide les petites entreprises à rivaliser avec les grands noms à armes plus égales », raconte Garrick Tiplady, directeur général de Facebook Canada et d’Instagram Canada. « Facebook a pour mission d’aider les entrepreneurs canadiens à exploiter notre famille puissante d’outils professionnels pour faire évoluer de nouvelles idées, favoriser la pérennité de leurs entreprises et générer des retombées économiques pour tous les Canadiens. »

Les principaux constats tirés de l’étude montrent dans quelle mesure les PME ont besoin des médias sociaux pour répondre à leurs besoins :

  • Démarrage d’une entreprise : un tiers des utilisateurs des applications Facebook (33 %) – c’est-à-dire Messenger, Instagram et Facebook – disent que ces outils les ont aidés à démarrer leur entreprise. Ce nombre est encore plus important chez les entreprises appartenant à de jeunes Canadiens (57 %), à des femmes (40 %) et à des Néo-Canadiens (37 %);
  • Assurer la prospérité de l’entreprise : près de la moitié (46 %) affirment que leur entreprise est en meilleure santé aujourd’hui en raison des applications de Facebook; ce constat est particulièrement vrai pour deux tiers des entreprises appartenant à de jeunes Canadiens (66 %), à des femmes (54 %) et à des Néo-Canadiens (45 %);
  • Atteindre son plein potentiel sur les marchés internationaux grâce à l’exportation : les exportateurs affirment que les outils de Facebook ont mené à la hausse de leur chiffre d’affaires dans les 12 derniers mois. Ils sont plus de 4 exportateurs sur 10 à dire que Facebook a entraîné une augmentation des ventes (46 %), et plus d’un tiers des exportateurs affirment que l’utilisation d’Instagram (36 %) et de Facebook (35 %) s’est traduite par une hausse des ventes.

Par ailleurs, l’étude montre le rôle crucial que joue la famille d’applications de Facebook dans la satisfaction des principaux besoins des entreprises. Une grande majorité des répondants (77 %) utilisent Messenger pour communiquer directement avec leurs clients. On apprend aussi que 71 % des répondants utilisent Instagram pour le marketing et la promotion, et que 69 % des répondants utilisent Facebook pour communiquer avec les clients actuels et potentiels, et construire des communautés en ligne.

Empowered In The Digital Age : Leveling The Playing Field For Canadian Small Business est publiée aujourd’hui alors que Garrick Tiplady donne une conférence au Canadian Club of Toronto. Il discutera plus en profondeur des conclusions de l’étude et de la façon dont les applications de Facebook aident les entreprises canadiennes à saisir les occasions qui s’offrent grâce à la technologie pour contribuer au dynamisme et à la résilience de l’économie canadienne.

Les entreprises appartenant à des femmes : libérer le potentiel d’un moteur économique  

Les femmes sont au cœur d’une activité entrepreneuriale dynamique et l’étude nous apprend que plus de la moitié des PME appartenant à des femmes affirment que les applications de Facebook ont contribué à la prospérité de leur entreprise (54 %). La communication est un facteur de réussite et la majorité de ces entreprises utilisent l’ensemble de ces outils pour être en relation directe avec leurs clients. Près de 8 répondants sur 10 (77 %) disent utiliser Messenger pour cette raison; 68 % utilisent Facebook pour communiquer; et 61 % disent qu’Instagram les aide à demeurer en contact avec leurs clients. Par ailleurs, plus de la moitié disent qu’Instagram (56 %) et Facebook (55 %) leur donnent accès à de nouveaux clients.

Les PME appartenant à des femmes qui ont participé à cette étude indiquent que Facebook, Instagram et Messenger les ont aidées à augmenter leurs ventes dans les 12 derniers mois, principalement Facebook (57 %). Pour ce qui est de la création d’entreprise et d’emploi, près de la moitié des entreprises appartenant à des femmes indiquent que l’utilisation de la famille d’applications de Facebook favorise la création d’entreprises au Canada (49 %) et la création d’emploi dans leur ville (48 %).

Les Néo-Canadiens : créer des occasions de croissance

L’apport économique des nouveaux arrivants au Canada est supérieur à la proportion qu’ils représentent au sein de la population, et l’activité entrepreneuriale des immigrants est deux fois plus importante que celle des personnes nées au Canada 2. En plus d’avoir un appétit pour démarrer et créer des entreprises dans leur pays d’adoption, les nouveaux arrivants sont friands des outils technologiques.

Près des deux tiers des propriétaires d’entreprises néo-canadiens (64 %) disent utiliser au moins l’une des applications de Facebook, et plus d’un tiers (34 %) en utilisent deux ou plus. La majorité des entreprises appartenant à des Néo-Canadiens affirment que Facebook, Messenger et Instagram sont importants pour leurs entreprises et les aident à répondre à leurs besoins. Facebook est l’application la plus utilisée : plus de 8 Néo-Canadiens sur 10 (84 %) disent utiliser Facebook à des fins de marketing et de promotion.

Les jeunes Canadiens : moteurs de la création d’entreprise au Canada

Cette génération de jeunes Canadiens est un important moteur de la création d’entreprises. En effet, le nombre de Canadiens âgés de moins de 35 ans ayant démarré une entreprise de 2014 à 2018 a bondi de 80 % 3.

Près de 6 jeunes Canadiens sur 10 disent avoir utilisé ces produits et services lors du démarrage de leur entreprise, ce qui témoigne de la grande valeur qu’ils accordent aux outils de Facebook pour le démarrage et l’exploitation de leur entreprise. En fait, les PME appartenant à de jeunes Canadiens se servent davantage des applications Facebook pour atteindre certains objectifs d’affaires de taille (63 %) que le font les entreprises appartenant à des femmes et à de nouveaux arrivants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here