SHARE

Lundi 3 février 2020 (rezomontreal.ca).- Après un an de campagne, les démocrates de l’Iowa lancent lundi soir, lors d’un vote à l’issue incertaine, le marathon des primaires pour désigner le candidat qui affrontera Donald Trump à la présidentielle de novembre aux Etats-Unis.

Le sénateur Bernie Sanders, battu de peu ici par Hillary Clinton il y a quatre ans, est en tête des sondages dans cet Etat et compte sur une victoire pour prendre l’ascendant sur l’ancien vice-président Joe Biden qui domine, lui, la course au niveau national.

Suivent, dans les intentions de vote, l’ex-maire Pete Buttigieg et les sénatrices Elizabeth Warren et Amy Klobuchar, sur un total de onze candidats encore en lice.

« Je pense que ce sera très serré », a prévenu Joe Biden, qui a passé la journée à rendre visite aux petites mains de sa campagne, apportant des pizzas dans un local à Des Moines, la capitale. « Cela va bien se passer », a-t-il dit.

Ce petit Etat rural, enneigé en cette période de l’année, lance la saison des primaires depuis les années 1970.

Il est important parce qu’il est le premier: le nombre de délégués en jeu est négligeable (ce sont eux désigneront in fine le candidat investi), mais un bon résultat ou une contre-performance peut changer la dynamique d’une candidature.

Le mode de scrutin byzantin complique les pronostics: dans l’Iowa, point de vote à bulletin secrets. A partir de 19H00 (01H00 GMT mardi), c’est dans environ 1.700 salles (écoles, gymnases…) que se réunissent, souvent dans un certain tumulte, des assemblées d’électeurs appelées « caucus ».

Ces électeurs se regroupent physiquement sous la bannière du candidat de leur choix. Puis les partisans de ceux qui n’auront pas franchi le seuil de 15% au premier tour pourront rejoindre un autre candidat lors d’un second tour.

Les surprises ne sont donc à exclure, et il y en a eu par le passé.

Sur les onze candidats encore en course pour l’investiture, quatre se plaçaient en tête des sondages ces derniers mois dans l’Iowa.

Le sénateur socialiste Bernie Sanders bénéficie désormais d’une belle avance, suivi par l’ancien vice-président Joe Biden, par le jeune ex-maire Pete Buttigieg et par la sénatrice progressiste Elizabeth Warren.

La sénatrice modérée Amy Klobuchar, 59 ans, a récemment grimpé dans les intentions de vote.

Elodie Cuzin, AFP/Photo

© Agence France Presse 2020

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here