SHARE

Depuis le mois de mars 2020, un certain nombre de changements temporaires ont été apportés à des politiques en vue de soutenir les étudiants étrangers, les établissements d’enseignement et d’autres intervenants du secteur de l’éducation du Canada. Ces mesures comprennent les suivantes.

  • Les étudiants étrangers qui étaient titulaires d’un permis d’études valide, ou dont la demande de permis d’études a été approuvée le 18 mars 2020 ou avant cette date, sont exemptés des restrictions de voyage qui empêchaient la plupart des étrangers de pays autres que les États‑Unis d’entrer au Canada. Tous les étudiants, y compris ceux qui entrent au Canada en provenance des États‑Unis, ne sont autorisés à se rendre au Canada que s’ils le font pour des motifs essentiels et qu’ils disposent d’un plan crédible de mise en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.
  • Les étudiants au Canada qui étaient contraints d’étudier en ligne, de passer à un programme d’études à temps partiel ou d’interrompre complètement leurs études en raison des restrictions touchant les cours en classe liées à la pandémie de COVID-19 peuvent continuer à travailler sur le campus ou hors campus si leur permis d’études le permet.Les étudiants se trouvant déjà au Canada ont reçu la confirmation que leur admissibilité à un permis de travail postdiplôme ne serait pas compromise s’ils étaient contraints de réaliser plus de 50 % de leur programme d’études en ligne, de passer à un programme d’études à temps partiel ou d’interrompre complètement leurs études en raison des restrictions touchant les cours en classe liées à la pandémie.
  • Jusqu’au 31 août 2020, les étudiants étrangers sont autorisés à travailler plus de 20 heures par semaine hors campus pendant leur session s’ils occupent un poste dans une fonction ou un service essentiels.
  • Les étudiants qui entreprennent un nouveau programme d’études aux sessions de printemps, d’été et d’automne 2020 peuvent commencer leurs cours en ligne à l’étranger sans que cela n’ait d’incidence sur leur admissibilité à un permis de travail postdiplôme, pourvu qu’ils soient en mesure de réaliser au moins 50 % de leur programme d’études au Canada.
  • Aucun temps ne sera retranché de la durée du permis de travail postdiplôme des étudiants qui entreprennent un programme d’études aux sessions de printemps, d’été et d’automne pour les études qu’ils font à l’extérieur du Canada jusqu’à la fin de 2020.

Vous trouverez d’autres renseignements sur les plus récentes mises à jour concernant les étudiants étrangers et les autres demandeurs d’immigration à https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/coronavirus-covid19.html.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here