SHARE

Alors que le monde vient de franchir le « palier tragique » du million de morts de la Covid-19, le chef de l’ONU a appelé à ne « jamais perdre de vue chacune de ces vies 

Un million de vies ont désormais été fauchées par le nouveau coronavirus. « Ce chiffre est étourdissant », a reconnu le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans une déclaration publiée dans la nuit de lundi à mardi.

Dans une tribune publiée mardi dans le quotidien britannique The Independent, le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS),Tedros Adhanom Ghebreyesus, a reconnu que le franchissement du seuil du million de morts liés à la Covid-19 constituait « un moment difficile pour le monde » et rappelé que « beaucoup d’autres personnes souffrent de la pandémie ».

Le Secrétaire général de l’ONU a appelé à « ne jamais perdre de vue chacune de ces vies » perdues. « C’était des pères et des mères, des maris et des femmes, des sœurs et des frères, des amis, des collègues », a-t-il rappelé, ajoutant que la douleur a été décuplée par la cruauté de cette maladie.

Les risques d’infection empêchent les familles de se rendre au chevet de leurs proches. Il est alors souvent impossible de faire son deuil ou de commémorer la vie d’un être cher. « Comment dire adieu sans tenir la main de l’être aimé, sans lui donner un doux baiser ou une étreinte chaleureuse, sans murmurer un dernier « je t’aime » ? », a demandé M. Guterres.

Neuf mois après l’apparition de la Covid-19, le monde n’entrevoie toujours pas la fin de la propagation du virus et de ses conséquences : perte d’emplois, perturbation de l’éducation, bouleversements dans nos vies.

Face à ce sombre tableau, le chef de l’ONU rejette toute fatalité. « Nous pouvons surmonter ce défi », a-t-il déclaré. « Mais nous devons apprendre de nos erreurs », soulignant qu’un « leadership responsable compte. La science compte. La coopération compte. Et la désinformation tue ».

Alors que la recherche intensive d’un vaccin – « qui doit être disponible et accessible à tous » – se poursuit, M. Guterres a appelé chacun d’entre nous à « faire (sa) part » pour sauver des vies. « Maintenons la distanciation physique. Portons un masque. Lavons-nous les mains », a-t-il dit, rappelant ainsi les gestes barrières de base alors que le virus reprend de la vigueur dans plusieurs parties du monde.

C’est le moment pour nous tous de nous rassembler, solidairement, pour lutter contre ce virus – Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS

« Nous avons vu que le virus peut être contenu efficacement grâce à

l’application de mesures de santé publique éprouvées », a rappelé, de son côté, le Dr. Tedros. Pour le Directeur général de l’OMS, la principale leçon à tirer de la Covid-19 est la même partout dans le monde : « quel que soit l’endroit où se trouve un pays en cas d’épidémie, il n’est jamais trop tard pour changer les choses ». 

Le chef de l’agence onusienne chargé des questions de santé estime que « des lueurs d’espoir (…) nous encouragent maintenant et dans un proche avenir ». Il a précisé que les meilleurs scientifiques ont développé des tests pour diagnostiquer les cas, identifié des traitements pour réduire la mortalité dans les cas les plus sévères et produits des vaccins candidats qui sont entrés dans leur troisième phase d’essai.

Le Secrétaire général de l’ONU a, de nouveau, souligné l’importance d’une coopération à tous les niveaux pour vaincre le virus. « Tandis que nous commémorons toutes ces vies perdues, il ne faut jamais oublier que notre avenir dépend de notre solidarité, en tant que peuples unis et en tant que nations unies », a-t-il dit.

« Si le cap d’aujourd’hui nous invite à réfléchir, c’est le moment pour nous tous de nous rassembler, solidairement, pour lutter contre ce virus », a insisté le Dr. Tedros. Pour le chef de l’OMS, l’histoire nous jugera « sur les décisions que nous prendrons et ne prendrons pas » dans les mois à venir. « Saisissons l’occasion et franchissons les frontières nationales pour sauver des vies et des moyens de subsistance ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here