SHARE

Mardi, le Comité olympique canadien (COC) a annoncé que la double championne olympique Catriona Le May Doan sera la chef de mission d’Équipe Canada pour les Jeux olympiques d’hiver de Beijing 2022.

Le May Doan a participé à quatre Jeux olympiques en patinage de vitesse longue piste, notamment à Salt Lake City en 2002 où elle a inscrit son nom dans les livres d’histoire en devenant la première athlète canadienne à défendre avec succès une médaille d’or olympique dans une épreuve individuelle. Quatre ans plus tôt à Nagano en 1998 elle a été doublée médaillée, décrochant l’or au 500 m en établissant un record olympique pour partager le podium avec sa coéquipière et médaillée d’argent Susan Auch, avant de remporter une médaille de bronze au 1000 m. Elle a eu l’honneur d’être porte-drapeau d’Équipe Canada à deux occasions, soit à la cérémonie de clôture des Jeux de Nagano en 1998 puis à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Salt Lake City en 2002.

« Ma carrière a été remplie de moments incroyables, certains aux Jeux olympiques comme athlète, d’autres comme membre de l’équipe de mission, et d’autres encore comme une des premières porteuses du flambeau dans le cadre du relais du flambeau olympique pour les Jeux de Vancouver en 2010. De nombreux moments se sont aussi passés hors de la période des Jeux, notamment aux camps d’entraînement où j’ai vécu de magnifiques souvenirs avec mes coéquipiers qui sont devenus mes amis parmi les plus chers », indique Le May Doan.

Officière de l’Ordre du Canada, Le May Doan a été intronisée au Panthéon des sports canadiens en 2005 et au Temple de la renommée olympique canadien en 2008. Elle a été lauréate du prix Lou Marsh en 2002 comme athlète de l’année au Canada et du prix Bobbie Rosenfeld à trois occasions (1998, 2001 et 2002) comme athlète féminine de l’année.

Comme chef de mission d’Équipe Canada, Le May Doan agira comme porte-parole de l’équipe avant et pendant les Jeux olympiques d’hiver. Elle servira aussi de mentore et de soutien pour les athlètes, avec l’objectif de les motiver et de les inspirer sur le terrain de jeu comme à l’extérieur.

Quadruple Olympienne et médaillée d’argent en aviron, la présidente du COC Tricia Smith affirme que Le May Doan a toujours été ‘olympique’ dans sa façon de représenter le Canada sur le terrain de jeu comme à l’extérieur.

« Catriona possède une crédibilité et un respect énorme dans le sport et auprès de l’ensemble de la population comme une leader qui inspire et qui est passionnée par le sport et par le Mouvement olympique. Déjà une mentore exceptionnelle auprès d’un grand nombre d’athlètes, elle sera une grande leader pour Équipe Canada à Beijing 2022 dans ce rôle de chef de mission, poursuit Smith. Elle ajoute à son expérience sportive une intégrité et une façon de vivre sans cesse les valeurs olympiques de l’excellence, du respect et de l’amitié. Nous sommes tous extrêmement privilégiés et emballés d’avoir Catriona comme chef de mission pour Beijing 2022. »

Le May Doan a prolongé son parcours impressionnant d’athlète en ajoutant cinq Jeux olympiques à la télévision, remportant notamment un prix Gemini comme meilleure analyste de sport pour son travail de couverture des épreuves de patinage de vitesse à Vancouver 2010. Catriona n’est pas étrangère au mentorat puisqu’elle a aussi été nommée mentore principale des athlètes au sein d’Équipe Canada aux Jeux de PyeongChang 2018. Elle siégeait au sein du conseil d’administration du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Vancouver 2010, elle est vice-présidente du Conseil des Jeux du Canada et membre du conseil d’administration d’Olympiques spéciaux Canada, de l’Institut canadien du sport de Calgary et de Winsport. Elle est actuellement présidente et chef de la direction de Sport Calgary.

Le May Doan désirait devenir chef de mission depuis longtemps et quand l’appel de candidatures pour Beijing 2022 a été rendu public, elle savait qu’elle devait présenter sa candidature.

« Après avoir été mentore principale des athlètes à PyeongChang 2018, je savais que je voulais aider l’équipe en 2022 à vivre ses rêves olympiques, peu importe comment, raconte Le May Doan. J’espère que mes expériences comme athlète, à la télévision et au sein de l’équipe de mission me permettront d’aider Équipe Canada à offrir sa meilleure performance sur la scène internationale. »

« Je sais que les athlètes sont confrontés à des défis extrêmes en raison de l’avenir actuellement incertain, qui a affecté l’entraînement, les compétitions et les préparatifs ‘normaux’. Cependant, chaque athlète est axé sur les objectifs et je les encourage à rester concentrés, à obtenir l’aide nécessaire, mais à continuer de maintenir leur objectif en tête, soit d’offrir leur meilleure performance à Beijing 2022. »

Beijing est sur le point de devenir la première ville de l’histoire à présenter les éditions d’été et d’hiver des Jeux olympiques quand elle accueillera le monde à nouveau, du 4 au 20 février 2022.

Avec 109 épreuves dans sept sports olympiques d’hiver, notamment sept nouvelles épreuves (monobob féminin, big air en ski acrobatique (masculin et féminin), snowboard cross et épreuves mixtes par équipe en patinage de vitesse courte piste, au saut à ski et aux sauts en ski acrobatique) le programme de Beijing 2022 offrira les Jeux olympiques d’hiver les plus équilibrés à ce jour entre les sexes, avec plus d’athlètes féminines (45,55 pour cent) et d’épreuves féminines que jamais.

Le May Doan a écrit un article pour le site olympique.ca où elle revient sur ses expériences personnelles au fil des années, et comment celles-ci l’ont ultimement éclairé dans sa décision de se porter candidate pour le rôle de chef de mission à Beijing 2022. Vous pouvez lire ce récit en cliquant ici.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here