SHARE

Le gouvernement du Canada est résolu à atteindre l’objectif d’établir une magistrature qui reflète la diversité de la société canadienne.

Le ministre David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a dirigé un forum virtuel avec des avocats de partout au Canada pour inciter les membres de collectivités traditionnellement sous-représentées – comme les Canadiens noirs et racisés, les Autochtones, les personnes en situation de handicap ou celles qui s’identifient comme membres de la communauté LGBTQ2 – à envisager de présenter une demande de nomination à la magistrature.

La diversité de la magistrature renvoie non seulement à l’ethnicité, à l’identité autochtone, au genre et à l’identité sexuelle, à la sexualité ou au handicap, mais également à l’éventail de perspectives et d’expériences vécues des juges qui reflètent mieux la société canadienne contemporaine. La diversité de l’expérience et de la culture au sein de la magistrature canadienne est essentielle à l’établissement d’un système de justice équitable et efficace, car lorsque la population canadienne se reconnaît dans la magistrature, sa confiance dans l’administration de la justice dans son ensemble augmente.

Au cours du forum, qui s’est déroulé en français, le ministre a invité les panélistes à présenter leurs expériences à titre de juges ou de membres de comités consultatifs à la magistrature (CCM). Ces personnes ont parlé directement de leur expérience du processus de nomination. Elles ont donné un aperçu des attentes que les candidats devraient avoir tout au long du processus, comme cela a été le cas lors du forum organisé en anglais plus tôt cette année.

Le ministre a également profité de l’occasion pour encourager fortement les membres de diverses collectivités à présenter une demande de nomination à la magistrature. Il a réitéré que, compte tenu de la pandémie actuelle, nous devons continuer de chercher des moyens de moderniser le système de justice afin de mieux soutenir les populations confrontées à des obstacles systémiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here