SHARE

Alors que la pandémie a causé la perte de 208 500 emplois au Québec en 2020,les cégeps membres du Regroupement des cégeps de Montréal (RCM) lancent aujourd’hui de nouvelles formations de rehaussement des compétences pour aider les travailleurs impactésPour développer cette offre novatrice, les cégeps montréalais ont uni leurs forces dans un temps record. Ce projet est rendu possible grâce à un soutien financier de 1,9 M$ du gouvernement du Québec.

Au total, 27 perfectionnements crédités de courte durée touchant une variété de secteurs d’activités, allant du marketing numérique à la transformation des aliments, en passant par l’administration et la gestion, ont été développés. Alors que de nombreux secteurs de l’économie sont au ralenti, ces formations permettront aux personnes qui ont perdu temporairement leur emploi de se perfectionner et de mettre à jour leurs compétences afin de suivre l’évolution de leur profession. Elles pourront ainsi se développer dans leur sphère d’activité ou une sphère connexe. 

Soulignons aussi que ces perfectionnements crédités de courte durée sont admissibles au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF). Ainsi, les participants pourraient être admissibles à une allocation de 500 $ par semaine pour la durée de leur formation.

Une réponse à la pénurie de main-d’œuvre

Parmi l’éventail de formations proposées, plusieurs permettront de répondre à la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur manufacturier, ainsi qu’aux besoins des secteurs du commerce de gros et du commerce de détail, qui ont amorcé un important virage numérique. Par exemple :

  • Virage vers les réseaux sociaux et le marketing sur le Web
  • Gestion de sites Web pour le commerce en ligne
  • Programmeur de systèmes embarqués et objets connectés
  • Automatisation et objets connectés
  • Superviseur en milieu manufacturier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here