SHARE

Québec solidaire demande au gouvernement de la CAQ de préparer un plan de redressement pour le réseau de la santé. Un plan qui doit: Amener du renfort dans le réseau; Mieux protéger les soignantes; Prévoir une amélioration massive des conditions de travail

Le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, déplore l’absence totale de mesures pour protéger les régions qui passeront en zone orange suite aux récentes annonces du gouvernement Legault, notamment sur le plan des déplacements interrégionaux.

Un échange entre M. Nadeau-Dubois et la vice-première ministre Guilbault à la période des questions a révélé que la CAQ n’avait aucun plan pour décourager les déplacements des zones rouges vers les régions oranges comme l’Abitibi-Témiscamingue, le Saguenay-Lac-St-Jean, la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent.

« À l’approche de la semaine de relâche, plusieurs régions redoutent avec raison que le virus s’invite et les replongent dans le rouge. Malheureusement, François Legault gère les déplacements interrégionaux comme Justin Trudeau a géré les frontières pendant des semaines: en demandant gentiment aux gens de rester chez eux, sans prévoir aucune mesure de contrôle. Cette approche n’a jamais fonctionné et ne va certainement pas protéger les gens et les hôpitaux dans nos régions. La semaine de relâche va-t-elle devenir la semaine du relâchement? S’il veut que les régions oranges restent oranges, M. Legault doit annoncer un vrai plan pour les protéger», affirme M. Nadeau-Dubois.

En décembre dernier, les Laurentides étaient passées au niveau d’alerte maximale suite à l’explosion du tourisme dans la région. Quelques jours plus tôt, le premier ministre affirmait que des mesures de contrôle des déplacements non-essentiels n’étaient « pas nécessaires », a rappelé Dubois.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here